Le collège invisible – Tome 3 – Astralum Cauchemardem – Ange, Donsimoni et Besson

Le professeur Etrange amène ses élèves dans l’Astral pour qu’ils puissent apprendre de nouvelles choses. Mais les choses tournent assez mal. Guillaume va t’il mourir?

4e de couverture
Une nouvelle prof fait son entrée au Collège Invisible. Et à écouter Thomas, elle serait super mignonne, peut-être même plus que Melle Tabatha… Son nom ? Melle Etrange. Partir en excursion astrale, quelle aubaine ! Les élèves sont ravis… Seulement voilà , Adrien, jaloux des récentes prouesses de Guillaume, lui a concocté une blague dont lui seul a le secret… Et voilà comment Guillaume se retrouve désormais prisonnier d’un monde inconnu… C’est alors que de drôles de petites créatures recouvertes de poils voient en lui un « sauveur » , celui annoncé par la prophétie, il y a bien longtemps…

Mon avis
Pour le scénario, Ange décide d’y mettre un peu de noirceur. Elle aborde cette fois-ci l’exploitation des plus faibles, la mort, les blessures sévères… Un des personnages va même jusqu’à crever l’oeil d’un ennemi. Mais rassurez-vous, Donsimoni y laisse son lot de femmes avec des fortes poitrines et des corps dénudés. Il faut faire plaisir au lectorat masculin qui recherche aussi cela genre de choses dans la littérature fantasy. Tout tourne encore autour de Guillaume qui est encore l’acteur du chaos. Adrien son ennemi lui joue un tour risquant d’être fatale. Le cours qui les projettent dans l’espace les met en face d’une terre où une vielle femme cruel exploite des animaux avec des yeux ressemblants au chat botté. Après une multitude de rebondissements, tout revient dans l’ordre et la justice a été rendue. Une action permettant aux adolescents d’avoir plus confiance en eux et dans l’avenir. Même si tout à l’air plus sérieux, on trouve un lot de blagounettes faciles et accessibles. L’antihéros maladroit ne peut que ravir certains lecteurs qui se retrouvent en lui. Pas besoin d’être le premier de la classe, il s’entoure des bons amis. C’est grâce à eux qu’il s’en sort toujours. On est plus fort à plusieurs. La fin se conclut avec une référence à Harry Potter même si visuellement ce n’est pas visible et dans les noms non plus car ils viennent du collège de Péquaure. La suite nous donnera plus d’informations mais a t’on vraiment envie d’aller plus loin? Peut-être pour le dragounet qui est adorable et qui est aussi un sujet tabou. Pourquoi?

Une suite plus mature avec un monde plus dur et sans pitié. L’amitié permet de triompher de tout.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s