Aquablue – Tome 2 – Planète bleue – Thierry Cailleteau, Olivier Vatine et Christophe Araldi

Nao fait tout son possible sur Terre pour récupérer ces droits. Cependant les ennemis sont nombreux et puissants. Pourra t’il faire face?

4e de couverture
Loin d’Aquablue, où il a grandi, Nao découvre une autre planète bleue : la Terre. C’est ici que le jeune orphelin compte défendre les droits de son peuple, menacé par l’activité industrielle de la Texec. Ce but, il ne l’atteindra que s’il obtient l’héritage légitime qui fera de lui un homme puissant. Mais ce poisson hors de l’eau devra affronter plus d’un piège tendu par les civilisés, alors que, peu à peu, sa planète adoptive se transforme en une vaste banquise.

Mon avis
Quand on a le pouvoir et l’argent, le principal est de tout garder. La notion d’éthique c’est surtout pour faire de la communication externe. Le pauvre héritier même s’il est reconnu ne peut rien contre une horde d’avocats plus vicieux les uns des autres. Sur Aquablue, les agressions des autochtones sont de plus en plus fréquentes. Elles se font à la fois par l’addiction à l’alcool qui les rend servile. Puis par la force avec l’usage de la violence voir même des armes à feu. Deux techniques qui sont encore de nos jours utilisés dans la réalité. Sans surprise, le réseau légal est inefficace. Pour gagner de l’argent afin de repartir sur sa planète, Nao travaille dans un parc aquatique avec un orque et des dauphins. Très vite, il se rend compte du mal-être animal d’être autant restreint en liberté. Il va leur rendre leur liberté. Est-ce une façon élégante d’aborder le sujet des parcs animaliers avec des animaux marins limités dans leurs déplacements? Ainsi que d’aborder le fait que les gens sont prêts à payer pour voir un spectacle qu’importe le mode de vie des animaux. Le plus important n’est-il pas le divertissement contre de l’argent? La fine équipe arrive à s’échapper et découvre une autre situation catastrophique. Nao et l’esprit de la nature vont-ils pouvoir de nouveau se connecter pour changer les choses? La suite pourra nous donner des indications complémentaires. Tous les habitants se retrouvent dans cet espace glaciale. Ils ont du se déplacer pour survivre et espère trouver un nouveau lieu de vie. Faut-il émigrer pour trouver un semblant de quiétude face à la violence et la haine? Le héros pourra t’il apporter une nouvelle impulsion? La volonté de l’exploitation des ressources naturelles n’a pas de limite. La société civile peut-elle avec un impact? Le scénariste fait un brin d’humour avec des livraisons dans l’espace de pizzas italienne véritable. N’oublions pas que la bd a été publiée en 1989. Autre époque, autre contexte.

Une suite dans la continuité du premier tome. Nao pourra t’il être le changement de demain?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s