Buffy contre les vampires – Tome 5 – Le grand méchant en chef – Joss Whedon, Jordie Bellaire, Jeremy Lambert, Ramon Bachs et Andres Genolet

La tranquillité n’est pas le terme pour définir Sunnydale. Le mal rôde encore et trois tueuses ne seront pas de trop. Pourront-ils faire face à ce qui se prépare?

4e de couverture
Les tensions montent entre Buffy et Kendra. Alors que nombre de leurs alliés sont blessés, les deux Tueuses de Vampires ont le sentiment de ne plus pouvoir faire de compromis… ce qui va permettre à un nouveau vilain d’entrer en action ! Au milieu de tout ça, Robin Wood va-t-il parvenir à trouver une place dans la vie de Buffy ? Dans cette toute récente série dédiée à la Tueuse de Vampires, Jordie Bellaire réimagine la Buffy des débuts sans aucun lien avec la précédente continuité, à la manière de la ligne Ultimate de Marvel.

Mon avis
Quel plaisir de retrouver les aventures de Buffy nouvelle version. Derrière le récit se trouve toujours la validation de Joss Whedon. Jordie Bellaire et Jeremy Lambert ne pourraient s’en passer. La série culte connaît un nouvel élan avec un changement assez radical dans l’histoire initiale. Certains adeptes ont eu un blocage. Mais ce nouveau regard a attiré de nouveaux lecteurs. En plus, au niveau graphisme, Ramon Bachs et Andres Genolet proposent un trait plus moderne, plus simple et moins chargé graphiquement. Même la mise en page est très dynamique avec une variation de plans. Les couleurs de Raul Angulo avec de nombreux aplats jouent avec des teintes assez sombres et lumineuses, selon les circonstances. Une équipe qui a su très bien collaborer pour nous emmener au coeur de Sunnydale. Buffy et Kendra ont trouvé un terrain d’entente pour mieux collaborer. Willow fait sa réapparition et tout se passe relativement bien, sans heurt et tension. Du moins, c’était sans compter sur Alex qui a besoin de sa meilleure amie. Maintenant qu’il est 100% vampire, il se sent un peu vide après avoir perdu un bout d’âme. Ce nouveau lien a permis la libération de Jenny. Toutefois, cela a fait émerger des tensions car il faut toujours rester attentif. Par chance, voilà qu’arrive Faith et Wesley. L’équipe complète est là avec les trois tueuses et ceux qui vont créer des problèmes soutenus par Anyanka. Le cadre est posé et cela augure de sacrés scènes de combats, ce que l’on préfère. Nous le verrons dans le tome suivant. Le souci de cette édition chez Panini comics repose sur le nombre de pages. Une fois encore l’album n’est pas très épais et ce lit très rapidement. On en veut vite plus en savoir plus et créé une frustration. De ce fait, on laisse la série de côté et on verra plus tard quand tout sera publié. Ainsi on pourra se faire une bonne soirée lecture en perspective.

Un tome intéressant qui montre la complexité des relations humaines surtout dans un cadre fantastique. Est-il possible de tuer définitivement le mal?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s