Ma vie dans les bois – Tome 10 – La fin n’est que le début – Shin Morimura

La vie en harmonie avec la nature est vraiment une délectation. Shin Morimura trouve toujours des défis à relever. L’âge n’est certainement pas un motif de repos.

4ème de couverture
Cela fait bientôt treize ans que Shin Morimura est parti vivre dans la nature, accompagné de son épouse. Et depuis, le quotidien lui a réservé de nombreuses surprises. Malgré le temps passé, il ne cesse de s’émerveiller devant ce que lui offre la nature. Sa dernière passion en date : le canoë. Mais dans l’ombre de cette expérience de vie, c’était un projet d’une toute autre envergure qui se préparait… Peut-être est-il temps, pour lui, de reprendre les crayons ?

Mon avis
J’étais impatiente de savoir ce qui allait se passer dans ce dernier tome de la série. Comment conclure cette aventure alors qu’il continue à relever des défis pour mieux vivre dans sa forêt? Et bien comme je m’en doutais, il n’y a pas de fin. Il fait rapidement un bilan de ces 13 ans qui sont passés si vite. Maintenant il a 60 ans et pourtant son énergie ainsi que sa motivation reste intacte. Pour une dernière fois, il partage son nouveau projet dont il nous avait parlé précédemment : faire des bateaux. Sans rien n’y connaître, il se lance avec enthousiasme et ces derniers flottent. Ils sont testés en condition réelle de navigation et même le boss les valide. Progressivement Shin Morimura s’entoure d’une communauté de passionnés qui sont heureux de se retrouver. Le lecteur partage cette satisfaction, bien rare dans le monde du manga. Rassurez-vous nous assisterons encore à des leçons de pêche. C’est difficile de se dire au revoir ainsi et la dernière est une crotte du mangaka. Une façon que lui aussi a laissé une trace dans la nature. La boucle est bouclé et c’est à nous maintenant de faire des choix. Veut-on aller habiter plus en accord avec la nature? Veut-on changer de rythme de vie? Veut-on accepter de ne pas maîtriser et d’essayer? C’est à chacun de trouver les réponses par rapport à ces choix de vie.

La nature et l’homme ne sont pas incompatible. A chacun de trouver le juste équilibre en accord avec sa vision du monde et son éthique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s