Bergères Guerrières – Tome 4 – L’abîme – Jonathan Garnier et Amélie Fléchais

La maladie gagne du terrain, il n’y a pas d’autres alternatives que d’aller au plus près de la source. Le voyage est très périlleux. Vont-ils arriver jusqu’au bout et entier?

4ème de couverture
Molly, Liam et Sarah ont réussi à s’extirper du dédale caverneux qui traverse la chaîne montagneuse “le Tombeau des dieux ». Ils se reposent maintenant dans un village d’éleveurs de chiens mais ne sont pas soulagés pour autant. Avant de sortir de la grotte, un éboulement les a séparés des proches qui les accompagnaient et le sort de ces derniers est incertain. Tandis que les habitants du village envoient une expédition pour les secourir, les enfants ne peuvent qu’attendre et espérer les revoir sains et saufs… D’autant qu’ils ont enfin une bonne nouvelle et aimeraient la partager : Liam a retrouvé Adam, son frère qu’il n’avait pas vu depuis 10 ans ! Tant de questions à lui poser… Qu’est-il arrivé aux autres hommes ? Où en est la guerre ? Le père de Molly est-il encore vivant ? Pour obtenir des réponses à toutes ces questions, et trouver un remède pour soigner le mal qui ronge Molly et Liam, le voyage se poursuit, les souffrances se éclatent au grand jour et le groupe devra encore affronter moult péripéties pour atteindre les terribles terres mortes en restant soudé.

Bergères Guerrières est de ces séries qui se bonifient d’album en album. Dans ce quatrième et dernier tome, Jonathan Garnier et Amélie Fléchais signent le point final d’une œuvre éblouissante. Un objet graphique somptueux pour une épopée merveilleuse, magique et inoubliable peuplée de personnages incroyablement attachants. Un incontournable de la bande dessinée encensé par les libraires et la critique.

Mon avis
Quel final extraordinaire que nous servent Jonathan Garnier et Amélie Fléchais. Chaque album se déguste avec une grande délectation. Et voilà que les questions qui s’étaient progressivement posées viennent à avoir des réponses. De la couverture jusqu’à la dernière page, on prend son temps pour lire, savourer l’aventure et ces splendides graphismes. Ces jeunes enfants ont apprendre à grandir plus vite et faire face au désordre de la nature. Ils ont du faire face à la solitude, à l’étrangeté, à l’incertitude, à la peur… Les références à la culture celtique, à la magie et la force de la nature se mélangent à merveille. En plus, elles se combinent aussi bien à l’écrit que dans les teintes chaleureuses et le graphisme si envoutant. Une pépite à avoir dans sa bibliothèque comme toute la série. Quel travail de précision d’être arrivé à créer un ensemble aussi cohérent et merveilleux sur la longue durée. Une information a souligné tant les exemples d’échec ne manquent pas. Même si c’est une création à destination jeunesse, le lecteur adulte ne se sentira absolument pas lésé. L’écriture a été pensé en conséquence avec le juste équilibre. Il est difficile d’accepter que cela se finit ainsi tellement que l’on s’attache à nos héros hors du commun. C’est grâce à leur amitié, leur écoute et leur soutien mutuel qu’ils ont pu affronté bien des choses. Maintenant qu’ils sont sauvés, un autre monde s’ouvre à eux. Bien que l’on trouve du fantastique, les valeurs positives sont ce qui fait la différence. Etre ensemble et bienveillant, même s’il y a des dissensus, font la force. Et cela permet à cet ouvrage d’être si exceptionnel et plaisant.

Un tome qui donne envie de relire la série pour passer un excellent moment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s