Histoire(s) de femmes – 150 ans de lutte pour leur liberté et leurs droits – Marta Breen et Jenny Jordahl

Les droits des femmes n’ont jamais été une évidence. Derrière l’acquisition d’une nouvelle chose, se cache des luttes. Que diriez-vous d’en savoir plus?

4ème de couverture
Les femmes n’avaient pas le droit de voter, de travailler ou de posséder leurs propres biens, passaient de la tutelle de leur père à celle de leur mari… Ce n’est qu’au moment où elles ont commencé à s’organiser que les premiers changements sont arrivés.
Responsabilités professionnelles, autonomie financière, contraception, avortement, droit de disposer de leur corps, élection d’une femme à la tête d’un état… De Harriet Tubman à Malala Yousafzai en passant par Olympe de Gouges et bien d’autres encore, cet album raconte sans détour, avec humour et émotion, les incroyables histoires parfois tragiques des femmes de l’ombre qui se sont battues pour faire évoluer les mentalités et les lois dans le monde.

Mon avis
J’entends encore dire au loin des commentaires du genre : « encore un trucs de bonnes femmes ». Et oui, c’est bien vrai, des femmes, des courageuses, des braves, des téméraires qui ont osé faire entendre leurs voix quand on leur demandait de se taire. Les lois les hommes les faisaient entre eux pour eux. Après la loi salique et le code napoléonien, la femme n’a pas moins d’importance qu’un enfant. Pourquoi trouver cela normal? Pourquoi lui demander de faire ce qu’on lui dit en restant à sa place comme épouse et mère? Elizabeth Cady Stanton, Lucretia Mott, Harriet Tubman, Sojourner Truth, Olympe de Gouges, Mary Wollstonecraft, Millicent Fawcett, Emmeline Pankhurts, Fatemeh Baraghâni, Margaret Sanger… que de noms qui ont entraîné bien d’autres individus à dire non à l’injustice, à la discrimination. Plus d’une en a laissé sa vie. Leurs combats pour le droit de vote, le droit de se présenter politiquement, l’accès à l’école, l’accès à la contraception, l’arrêt de l’esclavage, l’égalité… méritent de s’y intéresser encore. Les sujets ne manquent pas et reste toujours d’actualité et dans le monde entier. Un livre piqure de rappel intergénérationnel et pour tous pour rester éveiller et continuer la lutte. Un droit n’est jamais acquis totalement surtout pour les femmes. Par exemple la Nouvelle-Zélande avait été le premier pays au monde a adopté le droit de vote des femmes en 1893, il a fallu attendre 1944 en France ,1971 en Suisse et 2015 pour l’Arabie Saoudite. L’information est compréhensible et visuellement très impactante. A chaque période, un duo de couleurs noir et jaune, rouge, bleu. Une façon pédagogique et intelligente de faire une frise chronologique pour percuter les esprits.

Un livre à mettre dans les bibliothèques scolaires pour ne pas oublier que rien n’est jamais acquis.

2 réflexions sur “Histoire(s) de femmes – 150 ans de lutte pour leur liberté et leurs droits – Marta Breen et Jenny Jordahl

Répondre à ToursEtCulture Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s