Les pantoufles – Luc-Michel Fouassier

Pour se sentir bien dans sa vie, il faut se sentir bien dans ces chaussures. Et parfois cette révélation se fait grâce à un signe du destin. Qui pourrait croire que sortir de chez soi sans ces clés peut changer son destin?

4ème de couverture
Oublier ses clefs à l’intérieur de chez lui alors qu’il était en pantoufles sur le palier lui a d’abord paru une source de désagréments comme la vie se fait un plaisir de nous en réserver. Et puis il a cédé au vertige d’imaginer une journée sans chaussures avant de s’engager d’un air décidé dans une aventure à pas feutrés. Charentaises confortables aux pieds, le héros de cette courte épopée urbaine, va découvrir de quelle manière le regard des autres peut facilement obliquer vers le bas et vous soumettre à la désapprobation des bien chaussés.
Il va surtout faire l’expérience d’une nouvelle forme de gravité à la fois intrépide et légère. Quelques jours dans la vie d’un homme à petite pointure qu’on n’entend à peine arriver mais qui, dans un monde trop pressé, s’installe en douceur près de vous.

Mon avis
Avec un titre aussi simple que « Les pantoufles », on peut se demander ce qui se cache derrière. Et puis quand on commence à se plonger dans les premières pages, on se rend compte que la simplicité du titre était vraiment le mieux qui pouvait être proposé. Un gars sort de chez lui précipitamment et oublie ces clés à l’intérieur. Le voilà dans le couloir avec sa tenu de travail et avec des charentaises. Doit-il appeler un professionnel pour changer les choses? Non, il va assumer jusqu’au bout. Et là débute une aventure des plus incroyables. Même si le narrateur habite à Paris certains remarquent qu’ils portent des charentaises. Est-ce un acte de rébellion contre la société de consommation? Est-ce une façon de bousculer les codes de la norme? En tout cas cela amène à de nombreux rebondissements plus improbables et surprenants les uns des autres dont je ne vous en dirai rien. Il faut laissez la surprise. C’est drôle, piquant et déroutant. Une petite pépite qui redonne le sourire et permet de rire simplement d’avoir été pris au dépourvu. Luc-Michel Fouassier aime les mots, jouer avec eux. Il n’oublie pas de montrer aussi son érudition pour aussi s’en moquer. Bref, un vrai régal de lecture dont il serait bien dommage de passer à côté.

Un ouvrage qui vous permettra d’avoir l’idée d’offrir deux cadeaux à quelqu’un que vous appréciez : un bon bouquin et des confortables charentaises. Un bon combiné qui mêle plaisir et humour. Que demandez de plus?

L’avis de Plaisir à cultiver : «  »Les pantoufles » est un court texte, drôle, satirique qui donne définitivement envie de parcourir le monde en pantoufles ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s