Même les princesses pètent – Han Brenman et Magali Le Huche

Laura s’inquiète et elle a besoin d’aide de la part de son père. Pourra t’il lui répondre? Est-ce vrai que les princesses pètent?

4ème de couverture
De retour de l’école où elle a eu une grande discussion avec ses copines, Laura pose à son père une question un peu embarrassante : « Est-ce que les princesses font des prouts ? » Son papa, qui comme elle aime les livres et les belles histoires, va chercher dans sa bibliothèque un ouvrage qui a l’air très très vieux. Prenant un air mystérieux, il lui lit le titre : Le Livre secret des princesses. Il renferme tous les secrets des princesses les plus célèbres du monde, même les plus inavouables – et les prouts sont bien de ceux-là ! On y découvre notamment comment la belle Cendrillon, très anxieuse le soir du bal, fit un prout à minuit pile, fort heureusement camouflé par le son de l’horloge !

Ilan Brenman et Magali le Huche signent là un ouvrage amusant qui, avec humour et tendresse, désacralise le mythe de la princesse parfaite. Oui : même si elles n’en sont pas moins merveilleuses, les princesses sont, elles aussi, la proie de ces gênants petits troubles intestinaux !

Mon avis
Voilà un titre : « Même les princesses pètent » bien drôle qui promet une histoire assez marrante. Et non, les princesses ne font pas des prouts de paillettes qui sentent la rose. La preuve avec Blanche-Neige qui n’a pas supporté l’odeur de son propre prout. Heureusement que le princesse avant un gros rhume pour lui faire un baiser pour la réveiller. Qu’il est bon de casser un peu les codes des princesses toujours belles, naïves et soumises. Elles ne sont pas que des plantes vertes qui ont le droit d’exister qu’avec la présence d’un homme. Au final, derrière une façade presque parfaite, ces princesses sont comme tous le monde. Une façon très élégante de montrer aux petites filles qui idolâtre trop ces personnages de fiction très conventionnelles que la perfection n’existe pas. Peut-être qu’elles auront envie aussi de devenir une autre forme de princesse, qui réfléchit, courage, brave et autonome. Magali Le Huche propose un univers mignon et dynamique. Elle se sert de la princesse pour montrer diverses représentation de la femme cà travers les princesses, les dessins de Laura, les affiches sur les murs, le masque, les magazines comme « Tellement belles ! » ou « Princesse du monde ». Le monde de l’image est là et construit l’imaginaire. La réalité est différente, la preuve car les princesses pètent. Le duo de créatrice réalise un ouvrage drôle, intelligent et qui peut amener à discuter de la norme. Le bonus pour la lectrice est que sur chaque double page, il faut trouver un nain péteur.


N’hésitez pas à faire lire ce livre à vos enfants, cela va les faire rire sans aucun doute. Et puis, il serait dommage de ne pas rire de prouts.


3 réflexions sur “Même les princesses pètent – Han Brenman et Magali Le Huche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s