Pluto – Tome 2 – Naoki Urasawa et Osamu Tezuka

Quelqu’un ou quelque chose en veut aux robots très évolués. L’un après les autres, ils sont détruits avec une grande violence. Qui peut se cacher derrière ce massacre?

4ème de couverture
Pluto signe la rencontre de deux légendes du manga. Urasawa (Monster, 20th Century Boys) s’inspire de deux histoires d’Astro Boy, l’oeuvre de Tezuka qui l’a marqué quand il était enfant, pour en faire un thriller futuriste imprégné de préoccupations contemporaines. Une série en hommage au grand maître du genre qui se nourrit de son oeuvre sans jamais la plagier.

Mon avis
Ce nouveau tome est encore une fois une claque. Pouvait-il en être autrement avec Naoki Urasawa et Osamu Tezuka? Le mythe d’Astroboy revisité avec deux génies du scénarios et du dessin. On sait alors que l’on nous prendre par nos émotions et notre curiosité pour nous interroger. Ces robots ressemblent à s’y méprendre à des humains. En plus, ils se sont intégrés dans la société et respecter les fameuses trois règles. L’un d’entre eux ou un humain très doué veut supprimer ces machine évoluées. Aucune réponse ne vient vraiment sur le qui, du pourquoi du comment. La seule certitude, la menace plane pour chacun de ces êtres de haute technologie. Les pages se tournent impatient et stressée à la fois car on veut en savoir plus. Mais avoir des informations cela se mérite. Astro prend un peu plus de place et son origine se dévoile. Derrière ce monde en paix se cache bien des conflits, des souffrances et des morts. Quel influence cela peut-il avoir sur l’avenir? Les futuribles sont multiples. Une seule certitude, il faut avancer et savoir jusqu’où cela va nous conduire. Au moins, on sait que la série se compose de 8 tomes et qu’une fin va nous être proposé dans une temporalité assez proche.

Un tome qui se dévore et qui donne envie d’avoir des réponses. Les machines cohabitants avec les humains fascinent.

L’avis Les blablas de Tachan : « L’enquête se poursuit et l’étau se resserre. On en découvre un peu plus sur ce qui pourrait être à l’origine de ces meurtres : la fameuse guerre en Perse contre Darius XIV. Astro fait son apparition, un peu comme « le messie », et des implications politiques hautement placées se font sentir. »


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s