Bitter virgin – Tome 3 – Kei Kusunoki

L’amour apparaît toujours des façons des plus étranges. Hinako et Daisuke se rendent compte qu’ils sont attirés l’un par l’autre. Mais pourront-ils s’ouvrir leur coeur?

4ème de couverture
Le passé de Hinako la rattrape de la façon la plus brutale qui soit : en rentrant chez elle, elle se fait agresser par un inconnu qui tente de la violer ! Mais cette fois, elle n’est pas seule : Daisuke, qui la suivait à son insu, vole à son secours et empêche l’irréparable de se produire… Par la force des choses, les deux adolescents se rapprochent de plus en plus. Hinako finit par se rendre à l’évidence : ses sentiments à l’égard de Daisuke vont plus loin que la simple amitié…

Mon avis
La situation devient de plus en plus tendue entre nos deux héros. Daisuke a de plus en plus de difficulté à gérer ses sentiments et ce qui se passe à la maison. Sa petite amie, possessive et égoïste, pousse ses actions de plus en plus loin jusqu’à l’accuser de viol. Des accusations très graves qui peuvent avoir des répercutions très importantes. Un sujet qui ne doit jamais être pris avec légèreté et dérision car les blessures psychique et physique des victimes sont graves et indélébiles. Kei Kusunoki n’aborde pas cela innocemment puisque son héroïne a été violée par son beau-père pendant une longue période et c’est conclut avec deux grossesses. Aucun suivi psychologique n’a été fait et la mineure a du faire face seule à la perversion d’un homme sans avoir jamais compris l’amour. Personne ne lui a expliqué le principe des relations sexuelles et du consentement. A elle de la découvrir au fur et à mesure de sa vie. Une approche assez déroutante finalement pour une histoire. Hinako apprend le rapport positif à la grossesse, l’envie de bébé, l’amour sincère avec un homme… Pour éviter de s’apitoyer sur elle, la mangaka aborde le fait de perdre son bébé avec un enfant mort né. Une expérience personnelle qu’elle a décidé d’inclure dans son récit fictif. Un thème assez tabou au Japon car certains croient encore de nos jours que c’est lié au karma de la personne, uniquement celui de la femme. Une occasion de mettre Hinako en avant qui va parler de son expérience pour aider la soeur de Daisuke, pour mieux gérer son deuil. Un moment émouvant qui prouve que ce n’est pas l’âge qui fait connaître le monde et son côté sombre. Aucun doute que cela va changer l’approche pour la suite qui s’annonce des plus touchantes. L’amour va se révéler avec plus d’audace et de passion.

Un tome qui nous donne envie de poursuivre l’aventure pour ces deux nouveaux amoureux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s