C’est quoi le terrorisme ? – Nos réponses à tes questions

Comment parler du terrorisme à un enfant? Comment lui faire comprendre la complexité des actes commis? Une bande dessinée peut répondre à la plupart de ces interrogations.

Face à certaines actualités d’autant plus récurrentes les enfants se posent des questions. Pourquoi l’homme est violent ? C’est quoi, un terroriste ? C’est quoi, un attentat ? Comment les pays luttent contre le terrorisme ? Et pouvoir expliquer simplement cela n’est pas aisé. La série audiovisuel « Un jour une question » permettait de répondre simplement aussi bien au niveau visuel que rédactionnel. Elle vient d’être adapté en bande dessinée avec une question et trois pages d’histoires. A cela se rajoute quelques pages d’explication en images et en chiffres afin d’aller à l’essentiel sans devoir aller dans les détails. Dans ce petit ouvrage très accessible, aucune question n’est taboue et permet d’évoquer la religion, les tactiques de guerre, les morts dans le monde… Beaucoup de personnes ont eu peur de ressortir dans les rues à la suite de ces actes meurtriers sur le territoire français. Quand c’est loin à l’étranger sur la télévision, la distance est bien là. Mais savoir que des hommes armés tuent des innocents près de chez soi, cela change le regard sur le monde. Qu’est-ce qui fait que demain cela ne sera pas eux les victimes ou des proches?

Le titre est clair et net, on ne peut se méprendre sur le sujet abordé : « C’est quoi le terrorisme ? ». Un choix judicieux car face à des questions d’enfant sur le terrorisme, on ne sait pas forcément où chercher ni comment bien répondre. Surtout que le mot doit être fiché parmi les mots clés pour identifier des terroristes et se faire suivre par les « autorités compétentes ». La bande dessinée pose les questions comme un enfant le ferait et répond de façon claire et concise pour donner l’essentiel de la donnée. C’est vraiment pour donner un complément de compréhension facile à absorber et voir de façon globale les choses. La réalité des choses est bien plus complexe avec des enjeux géopolitiques et financiers dont il n’est pas toujours glorieux pour un pays d’évoquer. On reste dans une approche assez manichéenne avec des gentils d’un côté et des méchants de l’autre. Une idée aussi idyllique du gouvernement qui fait des actions et des lois que pour protéger les honnêtes citoyens du monde. Même si l’auteur a nuancé sur le fait que les lois qui permettent à la police de surveiller qui elle veut, d’entrer chez elle quand elle veut, de l’interpeller quand elle veut… est remis en cause par des personnes car cela est aussi une atteinte à la liberté. Trouver la juste frontière entre liberté et sécurité et entre communication et réalité des faits sont bien des choses difficiles. Néanmoins, les explications sur les terroristes dont on parle actuellement sont très limpides et différencient très bien les pratiquants des intégristes extrémistes. Il explique bien qu’il ne faut pas faire l’amalgame entre islam et islamique ni pays et état islamique. Le lecteur quel que soit son âge finira la lecture avec des réponses, des éléments de connaissances et portera un autre regard sur le monde. Toutefois, l’édition étant de 2018, elle n’évoquera pas le retour des talibans et autres actions postérieures.

Une bande dessinée qui va à l’essentiel et qui donne envie de découvrir les autres ouvrages de la collection.

8 réflexions sur “C’est quoi le terrorisme ? – Nos réponses à tes questions

      • Puis les gens aiment penser que la faute est entièrement imputable aux vilains terroristes qui ont une autre religion que la leur et qui sont des barbares (ok, les petites mains sont bas-de-plafond, mais les dirigeants des terroristes, non !!).

      • Si les gens comprenaient que le monde est gris et que rien n’est simple, ça irait déjà mieux, mais les gens ne veulent plus creuser, ils plongent sur ce qu’on leur balance aux infos (moi avec, je suis comme les autres, même si ensuite je réfléchis un peu ou que je discute avec d’autres et que je sais réviser mes jugements), sans tenter de saisir les nuances.

        Les extrémistes de tous poils surfent sur ça : la faute, c’est les autres. Démagogie. Plus facile aussi de voir tout d’une seule couleur, faut pas penser, réfléchir, se remettre en question, on ne change rien.

        Les emmerdes viennent toujours de plus loin qu’on ne le pense, les ramifications sont énormes et on ne sait rien.

        Et comme Churchill, je ne fais confiance qu’aux chiffres que j’ai moi-même trafiqués… 😆

      • C’est pour ça que j’ai décidé d’arrêter de regarder les informations car à force de simplifier pour tout dire vite, après on retirer aussi l’essentiel. Ou tu fais venir sur un plateau type BFM des gens pour débattre qui sont des extrêmes comme Zémour. C’est navrant. Cela apporte plus de colère que de compréhension 😦

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s