Le club des NCE – Tome 1 – Récif en danger – Nadine Debertolis et Céline Deregnaucourt

Le récit risque de disparaître et le club des NCE ne peuvent pas rester sans rien faire. Surtout qu’ils ont une idée en tête et vont tout mettre en place. Est-ce que cela sera concluant?

Toni, Méla, Paulo, Lucinda, Rosine et Greg ont formé le club des NCE qui signifie Nageoires et Carapaces Extraordinaires. La bande d’amis adore relevé tous les défis qui se présentent à eux. Un sujet d’inquiétude commencé à toucher la communauté. Que se passe t’il? Celui qui a la compétence de se camoufler va écouter la réunion des adultes. Ainsi il saura exactement ce qui se déroule. Quelle ne sera pas sa surprise en apprenant que des étoiles couronnes d’épines mangent les coraux et risquent de mettre tout leur écosystème en danger. Seulement personne n’a d’idée sur quoi faire. Cela tombe bien car La NCE a éventuellement LA solution. Pour cela, il va falloir quitter la zone de confort et prendre des risques pour retrouver les escargots tritons. Ces mollusques adorent les étoiles couronnes d’épines et ils vont se régaler à les déguster. Le souci est qu’ils avancent trop lentement et le site est bien trop loin. Sauf s’ils trouvent un moyen pour aller plus vite ensemble. Heureusement qu’il existe le VGV car grâce à ça tout le monde est sauvé.

Comment sensibiliser les enfants à la protection de la faune marine? Pourquoi ne pas les emmener directement voir ce qui s’y passe avec ces habitants? Rien de tel qu’une bande d’amis pour donner un côté positif et joyeux à cette incroyable aventure. Ce n’est pas parce que les adultes ne savent pas comment agir que les enfants ne doivent rien faire. Eux-aussi peuvent changer les choses et s’impliquer pour de meilleurs lendemains. Une belle façon de vouloir les impliquer dans des actions concrètes. L’amitié reste une valeur sure. Et pour qu’elle soit encore plus solide, elle doit reposer sur la diversité. Chacun amène quelque chose avec ces compétences qui lui sont propres. Ici pas de concurrence ou de jalousie, plus de la coopération. Une jolie façon d’aborder le corail et de parler d’une association qui tente de le protéger. Nadine Debertolis est arrivée à faire avancer le récit de façon dynamique et attachante. Les dessins de Céline Deregnaucourt apporte beaucoup de douceur et de gaîté. L’aspect pédagogique s’observe avec le dossier final qui présente les différentes variétés de poissons. L’auteure parle même du poisson clown qui peut changer de sexe. Cette variété s’autorégule. Un sujet sensible très bien amené. Une mise en bouche très prometteuse pour la suite du club des NCE.

Un très bon roman jeunesse à mettre entre toutes les mains pour les sensibiliser à l’environnement et la mer en particulier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s