Journal d’un tueur sentimental et autres histoires – Luis Sepulveda

Que diriez-vous d’aller à la rencontre d’hommes qui ont des convictions, des valeurs? Luis Sepulveda va nous mener aux côtés d’un tueur à gages, d’un inspecteur face à un militaire corrompu et un enquêteur en assurance honnête. Que diriez-vous d’en savoir plus?

Etre tueur à gages n’est pas toujours un boulot facile. C’est d’autant plus vrai quand en plus, il possède une adresse fixe et une amoureuse. Rien de tel pour être plus identifiable par un possible adversaire. Cette petite française le rend fou, l’obnubile même si elle mange une grosse partie de son pécule. Seulement voilà, lors d’un séjour à l’étranger, elle fait une rencontre qui change sa vie. Voilà notre professionnel de la mort légèrement déstabiliser. Par chance, les prostitués soulagent toutes les douleurs et le stress. Malgré son trouble émotionnel, il doit faire son boulot. Pour une fois, il veut en savoir plus sur le gars qu’il doit tuer. Heureusement son reflet lui remet les idées en ordre. Une dernière mission qui doit finir en apothéose pour un nouveau départ.

« La journée avait mal commencé, ce n’est pas que je sois superstitieux mais je crois qu’il y a des jours comme ça où il vaut mieux ne pas accepter de contrat, même contre un chèque à six zéros, net d’impôts. La journée avait mal commencé et tard, j’avais atterri à Madrid à 6h30, il faisait très chaud et sur le chemin de l’hôtel Palace le taxi s’était obstiné à me faire une conférence sur la Coupe d’Europe de football. J’avais eu envie de lui poser le canon d’un 45 sur la nuque pour qu’il ferme sa gueule, mais je n’avais pas ça sur moi et un professionnel ne fait pas d’histoires avec un crétin, même un taxi. »

Vouloir être inspecteur de police dans la cordillère de la Patagonie et Mapuche est un défi. George Washington Caucaman est vraiment un excellent policier et sait gérer les vols de bétails. Seulement voilà, il est tellement rigoureux dans son travail qu’il traque tous les criminels. Il ne fait pas de distinction entre ceux qui ont un réseau d’influence de ceux qui n’en ont pas. La loi devrait être la même pour tous. Dans un gros coup de filet, il attrape un sacré macro avec lequel il a du joué de son arme à feu. Le pauvre fil du général Canteras va prendre une bonne partie de ces fesses. Maintenant, il a une cible rouge sur lui car on veut le tuer. « c’était le moment de comprendre une bonne fois pour toutes que, quand la merde éclabousse, elle salit tout le monde ». Par chance, son chef qui est un des rares gars honnête du coin lui trouve un nouveau poste dans la capitale dans une brigade un peu spéciale. Là-bas, il devrait être protégé. Mais être dans une brigade composée exclusivement de femmes et de soutien aux militaires, la tranquillité est vite remise en question. Rien ne va l’arrêter surtout quand des pervers nuisent à une ligne de téléphone rose. On peut trouver toujours une façon de rentre justice aux injustes victimes.

Un riche maroquinier vient de mourir. Est-ce si étrange que ça? Cela dépend des conditions qu’il a mise dans son assurance vie. Après une petite autopsie, on verra déjà les choses plus clairement. Mort naturelle ou meurtre? Il faut mener l’enquête car 1 million est en jeu. Dany Contreras va devoir mener une enquête pour le compte de son entreprise, une assurance helvétique. Il va falloir qu’il trouve un certain Manei car cette somme doit lui revenir. Sinon, il aura le droit à un pouième de ce montant. Néanmoins rien ne se passe comme prévu car d’autres personnes liées à l’entreprise sont eux morts dans d’autres pays. Grâce à une femme, le pot au rose est découvert. Toutes ces peaux venaient pas de Cuba par exemple. C’étaient de l’exploitation pure dans le fin fond de l’Amazonie avec la destruction pure d’une communauté indienne vénérant le dieu crocodile. Connaître la vérité pour Contreras est dans ces gênes, l’ancien policier veut tout savoir. Et si l’amour d’une personne et/ou d’une culture pouvait donner un nouveau sens à sa vie?

Luis Sepulveda est un conteur hors pair. A chaque fois, il arrive avec beaucoup d’élégance et d’intelligence à nous diriger là où l’on ne s’attend pas. Déjà avec ce tueur à gages si attachant au final. Pourquoi n’aurait-il pas le droit de croire en l’amour? Par contre, une déception amoureuse et cela fait des ravages dans ce petit coeur de brut sans scrupule. Il a dérogé à toutes les règles pour elle et pour finir comment? Une fin des plus surprenantes et drôles pour ceux qui apprécient l’humour noir. D’ailleurs, je serai bien restée plus longtemps à ces côtés car il à l’air d’avoir bon fond. Même si sa raison dans le miroir est d’un autre acabit, l’ensemble donne envie d’aller plus loin. Même ressenti avec le Mapuche, stigmatisé, honnête et courageux. Il a bravé toutes les frontières culturelles pour bien faire son travail. Il faut bien que certains respectent la loi même s’il reste assez peu, sans grande influence. Les pauvres, ceux qui ont été maltraités, ceux dont on a tué leurs proches… ont aussi une force. D’ailleurs, ce George Washington Caucaman insuffle l’espoir dont on a souvent l’impression qu’il a disparu. Les dictateurs ont la vie longue et opulente. Parfois la colère des femmes change la donne. Connaissant l’histoire de ces pays corrompus et marquer par la mort, on veut croire que le changement positif reste éventuel. L’auteur chilien nous surprend, nous emporte en quelques mots. Et quand enfin, on arrive à la dernière page, une seule envie nous appelle : lire une autre œuvre de Luis Sepulveda.

Un livre qui se dévore d’une traite sans ennui et avec passion.


6 réflexions sur “Journal d’un tueur sentimental et autres histoires – Luis Sepulveda

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s