Somali et l’esprit de la forêt – Tome 1 – Yako Gureishi

L’horloge tourne pour le golem. Il faut impérativement retrouver la famille de la petite Somali. Va t’il y arriver dans le temps qu’il lui reste imparti?

Un golem marche de ville en ville avec une petite fille à ces côtés, Somali, qui l’appelle papa. L’enfant d’environ 7 ans est déguisée en centaure. Personne ne doit savoir qu’elle est une humaine. L’espèce guerrière a été réduite en esclavage et mangée. Il ne devrait plus exister de leur représentant. Mais c’est juste une hypothèse que l’on sait biaisé. Alors ensemble, ils cherchent la famille de l’orpheline afin que quelqu’un puisse veiller sur elle avec bienveillance. Le golem devrait normalement veiller sur sa forêt. Toutefois, une quête plus noble a touché son coeur, lui qui ne devrait pas en avoir. Une seule certitude, il connaît son temps de vie et dans un peu plus d’un an, c’est la fin. Alors, jamais, le duo ne prend de véritable pause car chacun instant compte. Par chance, le chemin les mène aussi bien dans des forêts que des villes et les rencontres restent nombreuses et gentilles. Voir deux êtres si différents ensemble ne passent pas inaperçu. Est-ce que cela ne leur portera pas préjudice pour la suite de leur voyage?

Lorsqu’on regarde la couverture, on trouve cela surprenant ces deux personnages ensemble et si disparates. On peut craindre une énième aventure pédophile dont sont friands les mangakas. Par chance, on se rend compte assez qu’il n’en est rien ici. Un golem, gardien de forêt porte assistance à une petite fille sans famille. Mais ce que Yako Gureishi oublie de nous raconter est comment se sont-ils rencontrés? dans quelles conditions? dans quelles circonstances ce lien fort a pu se créer ainsi? Pour avoir des réponses, il va falloir s’armer de patience et aller chercher la suite. Le mangaka nous sert une magnifique histoire pleine de tendresse et de solidarité. Pour l’instant, le voyage se déroule sans encombre. On se doute bien que cela va très bientôt tourner au vinaigre. Niveau visuel, nous en avons aussi pour notre argent car l’univers est magnifiquement travailler. Si on regarde la variété des personnages secondaires, il n’y a rien à envier à Star Wars de même que pour la richesse et la précision des décors, de la faune et de la flore. Rien n’a été laissé au hasard. Nous avons un premier tome qui un vrai bijou à mettre dans sa bibliothèque.

Un délicat manga à lire avec beaucoup d’attention, de calme et de paix en soi pour apprécier cette pérégrination.

L’avis Les blablas de Tachan : « il se passe dans un monde où sévit une forte ségrégation contre les humains, ceux-ci étant réduit en esclavage quand ils sont capturés par les bestioles qui peuplent désormais la Terre. J’ai donc espoir que dans les prochains tome, l’histoire ait un côté un peu plus sombre et qu’on ne s’en tienne pas juste à une visite de tout ce joli petit monde. »

L’avis Les voyages de Ly : « Plein de rencontres très particulières, un univers qui nous émerveille les yeux à chaque page. Malgré le danger qu’encoure la jeune humaine si on découvre la vérité. C’est pour cela qu’elle a un vêtement pour cacher sa véritable nature. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s