Le privilège des dieux – Geoffroy Monde

Tout était tranquille pour les Dieux de l’Olympe. Ils régnaient sur les Hommes et faisaient leur quotidien… Mais un jour Prométhée va changer la donne.

Prométhée s’est fixé un objectif clair et simple. Rien ne pourra l’empêcher d’y arriver. Ainsi il fera tout pour que l’humanité retrouve une nouvelle source d’espoir. Pour cela, il doit insuffler le Feu Sacré à chacun. Les Dieux de l’Olympe ne vont pas le laisser faire car cela les feraient descendre de leur piédestal. Le Titan va voler le feu sacré de la connaissance et le répandre sur Terre à tous les humains. Comment faire passer le message? Il va avoir un rapport sexuel avec chacune des personnes. L’effet est assez rapide et les humains détruisent les temples, ne croient plus… Il faut agir et vite. La croisade était presque arrivée à son terme avant que Jupiter débarque. Il reste juste une femme et le monde aurait eu la révélation. Mercure décide de récupérer la flamme personne après personne sur toute la planète. Il la récupérera avec le consentement qu’importe le nombre des années. Seulement voilà, il n’avait pas toutes les données. La destinée du monde va de nouveau changer.

La collection « BD Cul » a encore de beaux jours devant elle car est elle à son 24ème tome. Au titre de la collection, vous avez compris quel était le sujet principal. Du sexe, du sexe et encore du sexe à travers une histoire structurée. Notre jeune héros, Prométhée, viole tous les gens qu’ils rencontrent. Mais c’est pour la bonne cause pour répandre le feu sacré de la connaissance. Mais Mercure les récupère les uns après les autres avec le consentement de tous les êtres humains. A chaque fois, il procure plaisir et jouissance. Sur le chemin, l’amour est même venu frapper à son coeur. En voulant, bien faire sans avoir toutes les informations. C’est assez sympathique cette revisite très personnelle du mythe de Prométhée. Geoffroy Monde ne manque pas de suite dans les idées et s’attaque à un gros morceau. Il y met beaucoup d’humour, de folie et d’orgie. Bien entendu, cela reste tout de même pour un public averti. On va éviter dans la mesure du possible d’un pré-adolescent le lise pour en faire un résumé de cours.

Un nouveau regard qui fait sourire car cela montre que les gens ont de l’imagination qui dépasse les limites.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s