Vent mauvais – Cati Baur

Pour reprendre sa vie en main, rien de tel qu’un grand changement de vie. Béranger décide de quitter Paris pour la campagne. Le mouvement des éoliennes lui apportent une certaine sérénité.

Il y a 15 ans, Béranger a connu un très grand succès au cinéma. Mais depuis c’est la page blanche avec en surplus le laissé allé. En plus, son ex-femme n’arrête pas de relancer pour les loyers et les pensions alimentaires non payés. A cela se rajoute que sa copine a honte de lui pour le présenter à ces amis. Puis un jour, il a le déclic pour changer les choses. Il passe des annonces en revue et trouve ce qui pourrait devenir son nid de rêve. C’est décidé, il déménage à la campagne avec une vue sur des éoliennes. Pour lui, rien de tel pour se détendre. Il aménage sa maison au niveau phonique. Et prépare des chambres pour ces filles qu’il va accueillir régulièrement. Deux charmantes adolescentes en pleine effervescence des hormones. Le scénariste va prendre ces marques, se faire des amis, une copine… et surtout retrouver l’inspiration. Seulement quand on lui demande de revoir complétement son texte car l’actrice principale refuse d’être à nouveau à l’écran car sa chirurgie esthétique n’est pas réussie. Pour lui c’est chaotique et sombre dans une profonde dépression. Ils abandonnent tout même sa fille qui vient habiter chez lui pour partir complétement en cacahouète. Mais même dans les pires situations peut émerger de jolies choses.

C’est un plaisir de retrouver Cati Baur qui a adapté la série « Quatre soeurs ». Elle met de nouveau sa fraîcheur, sa douceur et sa bonne humeur dans sa dernière bd « Vent mauvais ». Derrière ces éoliennes se cachent à nouveau une histoire de famille complexe qui doit faire face à ces sentiments. Un couple séparé a refait sa vie chacun de son côté. A part Béranger qui vit un peu en retrait du monde réel. Un nouveau départ va se faire à la campagne comme de nombreux parisiens. Il va faire des travaux dans la maison qu’il achète, montent des meubles, fait du sport, échange au bistrot du coin… Et surtout, il rencontre l’amour avec Marjolaine, une faire singulière, brave, courageuse et généreuse. Elle apprécie jouer au scrabble et lire. La différence se fait aussi par son physique assez épais. Un point commun avec Lison qui pousse sa différence jusqu’à se teindre les cheveux. A l’école, on se moque d’elle et sa mère veut qu’elle fasse un régime. La scénariste dessinatrice parle de discrimination subie aussi bien à l’école que dans le quotidien adulte. La vie leur apprend à devenir des personnes fortes face à bêtise humaine. Elles vont se soutenir car elles sont ouvertes, tolérantes et bienveillantes. L’homme seul va trouver l’inspiration et confiance en lui. En trame de fond, se trouve un sujet d’actualité : les éoliennes. Elles nuisent à la beauté du paysage, tuent des oiseaux, fond du bruit… L’alternative au nucléaire a de très nombreux opposants surtout ceux qui habitent proches. Ils savent faire voir et entendre leur mécontentement. La rancune est présente quand certains mettent leur terre à disposition pour l’installation des éoliennes. Cela va des tags sur des façades jusqu’à brûler des granges. Pas de discussion possible. Un débat dans l’air du temps sur les énergies alternatives qui ne font pas consensus. Est-ce possible d’ailleurs? Cati Baur ne laisse rien au hasard et incite chacun à réfléchir à la notre d’écologie, d’amour, d’amitié et de famille.

Une chouette lecture qui appelle à nos bons sentiments.

2 réflexions sur “Vent mauvais – Cati Baur

  1. En plus de sembler dépeindre avec précision le changement de vie d’un homme et son évolution, le thème des éoliennes m’intéresse, celui-ci ayant tendance à déchaîner, comme tu le mentionnes, les passions…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s