The ancient magus bride – Tome 8 – Koré Yamazaki


En voulant aider un dragon, notre adorable jeune fille est touchée par une malédiction, une de plus. Son temps est d’autant plus compté maintenant. Que va faire Elias pour changer la donne?

Chisé en sauvant le dragon a gagné une troisième malédiction. De ce fait, la durée de vie de la jeune fille est encore raccourcie. Une ensorceleuse va lui proposer de rejoindre sa communauté et peut-être qu’ils trouveront ensemble une solution. Cette idée lui paît bien surtout qu’elle n’avait jamais entendu parlé d’eux avant. Le monde est d’une richesse incroyable. Malheureusement, cette communauté ne peut rien pour elle. Le sort est bien trop puissant. Elias refuse que la destinée fasse le choix à sa place. Alors comme une malédiction peut-être transmise à quelqu’un d’autre, pourquoi ne la transmettrait-il pas à une humaine? Avec l’aide de Ruth, ils vont tout mettre en place. Mais c’était sans compter sur la force de Chisé. Car elle va déjà se réveillé puis faire un choix qui va tous les surprendre. Puisqu’ils l’ont pris en traître, c’est avec leur pire ennemi qu’elle partira volontairement. Cartaphilus lui a dit sa vérité et donc elle ira avec lui. Après tout, pourquoi ne lui serait-il pas possible d’accomplir l’improbable?

A force de faire des cachoteries, Elias et Ruth ont gagné le gros lot. Ce n’est pas parce que l’on croit agir pour le mieux que cela justifie tout. Chisé se sentant trahit par ceux qu’elle apprécie, elle prend la décision d’accompagner celui qui est craint par tous : Cartaphilus. Une promesse et une menace, cela aide à convaincre quand ces proches mentent. Et maintenant le lecteur est assez accroché pour se demander ce qui va se passer? Que veut vraiment le vilain à notre innocente héroïne? Et surtout est-ce que cette rencontre possède un lien avec l’étrange rêve qu’elle a pu faire récemment? Aucun doute que la mangaka a déjà tout prévu pour nous surprendre. Tome après tome, elle trouve toujours les éléments pour faire redondir l’intérêt pour l’histoire et nous faire encore plus apprécier l’ensemble des personnages. Surtout que le monde de la magie se montre très riche qu’ils aient naturellement des pouvoirs ou qu’ils travaillent pour les développer. Tous les cailloux nous mènent à des choses étonnantes auxquelles on ne s’attend pas. Un chemin semé d’embuches pour le plus grand plaisir de continuer la lecture.

Un tome plein de surprises qui sait ravir les lecteurs. Que va nous réserver la suite?

L’avis LesblablasdeTachan : « A côté de ça, l’univers de la série continue à s’enrichir avec la découverte d’une nouvelle « espèce » magique : les ensorceleuses, mais aussi avec un nouveau champ de cette magie : les malédictions. L’histoire est donc de mieux en mieux construite et de plus en plus addictive. Il me tarde énormément de lire la suite, l’attente va encore être longue. »

18 réflexions sur “The ancient magus bride – Tome 8 – Koré Yamazaki

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s