Citrus – Tome 3 – Saburouta

L’amour n’est jamais facile. Surtout quand on aime une fille et que l’on vit sous le même toit. Toutefois, l’espoir est permis quand il est emplis de tendresse.

Yuzu se pose beaucoup de questions suite à cette nuit avec Mei. Ce baiser et le fait de se ternir la main ont été des émotions tellement fortes. Impossible pour elle le lendemain de faire comme si rien ne s’était passé. En effet, elle doit réviser pour être parmi les cent meilleures et avoir plus de choix d’avenir. Une petite mise au point se demande. Après, elle se mettra à fond dans le travail. La réponse lui permet juste d’avancer et de s’interroger sur ces sentiments. C’est tellement difficile d’aimer. D’ailleurs, son ancienne amie Matsuri vient de réapparaître dans sa vie. Et elle a une idée derrière la tête car elle aussi aime Mei. Ce n’est certainement pas Mei qui va lui mettre des battons dans les roues. Pour cela, elle est prête à tout quitte à compromettre l’intégrité d’une mineure. Seulement voilà, ce que l’on peut vraiment ressentir modifie tout.

Comment parler de relation lesbiennes avec des adolescentes? On place l’histoire dans un lieu fermée, privée, intime. Le père de Mei a épousé la mère de Yuzu. Les deux filles vivent ensemble sous le même toit, dans la même chambre et surtout dans le même lit. Peuvent-elles s’aimer entre sœurs? En soit, elles n’ont aucun lien génétique donc rien d’inapproprié. Mais chose étrange, dans l’école de filles, toutes rêvent de s’embrassent, de se tenir la main… Saburouta utilise le fantasme sexuel sous tous les aspects possibles ce qui doit ravir les lecteurs du genre. Toutefois, elle n’ oublie pas d’inclure une vraie histoire. Nos deux héroïnes apprennent à se connaître aussi bien sur le plan psychologique qu’intime. Les adolescentes sont en période où les émotions s’affolent et il est difficile de savoir ce que l’on veut. La tension monte progressivement ce qui donnent envie d’en savoir plus. Jusqu’où vont aller les deux jeunes filles?

Un manga divertissant qui sait faire monter la chaleur et qui fait réfléchir à la notion d’amour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s