Les algues – Des pouvoirs insoupçonnés – Arte

Et si les algues étaient l’élément qui pourraient changer le futur? Que peut cacher cette chose étrange, verte, gluante et odorante? Allons à la rencontre de chercheurs partout dans le monde pour savoir plus.

D’habitude quand on parle d’algue, on pense à ce qui peut s’attacher à nos jambes dans la mer ou l’accumulation d’algues vertes en Bretagne. Pourtant, les algues ont de véritable vertus quand ont les cherche. Et là, on découvre que l’on peut tirer de l’huile qui pourrait être aussi bien alimentaire que remplacer l’essence, qu’elle peut servir de filtre à air, d’alimentation, de filtre à maladie pour les poissons en élevage en pleine mer, faire du plastique biodégradable ou pouvoir rendre la vue. Des promesses qui font espérer des produits plus respectueux de la nature. La question que l’on peut se poser repose sur la volonté des états à financer la recherche et leur développement d’une part. Et d’autre part l’influence des lobbys, est-ce que ceux des énergies fossiles et nucléaires ne vont pas empêcher le financement d’une alternative? Et existe t’il un ou plusieurs lobbys des algues pour influencer les politiques?

Lien : https://www.arte.tv/fr/videos/086940-000-A/les-algues-des-pouvoirs-insoupconnes/

Présentation officielle
« Aux îles Féroé, une équipe de biologistes étudie ces plantes maritimes dans le but d’améliorer l’élevage du saumon, et d’éviter le recours aux médicaments ou aux produits chimiques. À Munich, d’autres se consacrent à une algue minuscule, dont la forte teneur en huile pourrait à terme remplacer le pétrole. La fibre de carbone que l’on en tire tient la dragée haute aux énergies fossiles… En France, on cherche à assainir l’air à l’aide d’une tour aux allures de colonne Morris. Cette dernière absorbe une tonne de CO2 par an, soit la performance de plusieurs dizaines d’arbres, et la transforme en oxygène. Enfin, une découverte majeure a révélé que les les algues étaient sensibles à la lumière : leurs molécules pourraient se substituer aux cellules visuelles altérées chez l’humain et permettre ainsi aux malvoyants de recouvrer la vue… 

Vertus durables
Les scientifiques estiment qu’il existe entre 400 000 et 500 000 espèces différentes d’algues, d’une variété de formes et de couleurs qui paraissent infinies. Seulement 10 % d’entre elles sont répertoriées pour le moment. Le champ d’application de leurs molécules est riche : dépollution, alimentation, transport, emballage ou encore médecine. Almut Faas passe en revue les initiatives audacieuses qui fleurissent autour des algues, rencontrant chercheurs et entrepreneurs aux quatre coins du monde. Si les avancées autour de ce végétal aquatique sont récentes, leurs multiples débouchés sont prometteurs, notamment en termes de développement durable. Attention toutefois : leur décomposition à terre produit de l’hydrogène sulfuré, dont l’inhalation prolongée a causé la mort d’un employé communal et aurait intoxiqué plusieurs personnes. »

Je vous conseille aussi une petite émission, Reconnexion, sur le thème des algues sur Arte : https://www.arte.tv/fr/videos/086132-018-A/reconnexion/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s