Bull – Saison 1 à 3

Quand un procès s’annonce difficile, les avocats font appels à un spécialiste particulier : Bull. Choisir un bon jury est déjà une première étape dans la réussite de son affaire. Est-ce la garantie d’une libération?

Attention spoiler

Tout commence aux États-Unis, le 20 septembre 2016 sur le réseau CBS avec une nouvelle série. On retrouve Michael Weatherly qui avait conquis le public après son second rôle Dark Angel aux côtés de Jessica Alba puis en tant de Anthony DiNozzo, envoyé spécial du NCIS jusqu’à la saison 13. Par chance, son doublage voix reste Xavier Fagnon. Il va conserver certains traits de son dernier personnage phare en étant un être égoïste, égocentrique, suffisant… Toutefois, question amis et famille, il faudra repasser un autre jour. Maintenant il est Jason Bull, psychologue, expert en science du procès, un spécialiste des jurys lors des procès. Grâce à d’habiles questions, il aide à la sélection des jurés qui auront tendance à innocenter le client. Grâce à un jury miroir, on peut voir en direct vers quel sens va leur avis. Mais rassurez-vous Jason Bull n’aide que les innocents et parfois il travaille gratuitement.

Bien entendu, il ne peut pas être tout seul au commande même si son égo prend de place. A ses côtés, Benny Colon (Freddy Rodriguez) ancien procureur devenu avocat de la défense, Marissa Morgan (Geneva Carr) ancienne du renseignement général, un expert dans la mode et qui prépare les accusés/plaignants Chunk Palmer (Christopher Jackson), une ancienne agent du FBI, Danny James (Jaime Lee Kirchner) et une experte informatique Cable McCrory (Annabelle Attanasio) pour la saison 1 et 2 puis Taylor Rentzel (MacKenzie Meehan) à partir de la saison 3. Tous ensemble, ils libèrent les gentils et mettent les méchants derrière les barreaux.

Au début de la saison 3, Cable McCrory meurt d’un coup. Cela n’affecte pas vraiment ces collègues/amis avec qui elle travaille depuis plusieurs années. On l’a remplace d’ailleurs assez vite sans beaucoup d’émotions. Une transition assez surprenante d’autant plus avec ce personnage assez attachant. Peut-être qu’au final cela montre une autre vérité de la société, les gens indispensables il y en a pleins les cimetières et on les oublie d’un coup de vent. L’autre petite chose qui m’a titillé est le rapport à l’alcool. Déjà, le personne principal boit vraiment beaucoup. On peut voir dans son bureau tout un grand panel de bouteilles. Même les personnages féminins boivent aussi de l’alcool dans une démarche d’égalité. En effet, à la fin notre héros doit lever pied pour rester envie. L’alcool est montré comme quelque chose de convivial.

Il y a un petit détail que j’aime bien. Dans le bureau du boss, derrière sa porte d’entrée on voit quelques photos de Muybridge. On observe la décomposition de mouvements qui est un parallèle avec le boulot d’analyse de Bull qui observe chaque détail. Tout deux décrypte l’humain en faisant attention aux détails.

La série se regarde assez bien tout en faisant la vaisselle ou autre activité ménagère. On va assister à des cas de conscience, à des rivalités d’estime, des réflexions sur l’éthique et les classes sociales. La finalité reste toujours la même : le cabinet de Jason Bull gagne toujours et facture des sommes astronomiques. Aucune surprise.

Des épisodes qui se regardent bien sans pour autant être mémorables.

Série encours : 5 saisons

6 réflexions sur “Bull – Saison 1 à 3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s