Les formidables aventures de Lapinot – Tome 9 – L’accélérateur atomique – Lewis Trondheim et Brigitte Findakly

Une force du mal règne dans la ville et Lapinot veut changer la donne. Pourra t’il faire face avec son ami? Seul l’avenir pourra nous le dire.

Lapinot a beaucoup de boulot pour le week-end. En plus, certains documents ont quelques moisissures à cause des expérience de son chef, Gaston Lagaffe. Alors qu’il sort du travail, il tombe sur un ami en voiture. Il a du revenir plus tôt de vacances car il s’est fêlé une dent à cause d’une perle. Pourquoi ne pas vendre la perle pour soigner la dent? En voilà une bonne idée. Direction la bijouterie la plus proche pour avoir une estimation. Mais pas de chance, car des voleurs ont décidé de tout prendre. Lapinot a vu le camion s’enfuir alors ni une, ni deux, il saute dans un véhicule pour le poursuivre. Toutefois, il va se passer quelque chose d’incompréhensible. La voiture a fondu. Et ce n’est que le début de quelque chose d’étrange. A moins que derrière tout ça se cache un savant fou très riche prêt à tout pour gagner encore plus d’argent? La technologie atomique permet d’être invisible et de commettre tous les crimes et d’être impunis. Du moins, c’était avant l’arrivée de notre héros et de son copain car là tout va changer. La justice va pouvoir être la plus forte.

Lewis Trondheim a décidé de mettre de mettre son héros Lapinot dans la peau de Spirou. Le voilà maintenant en tenu rouge et il est au service de la rédaction de Gaston Lagaffe. Quel jolie clin d’oeil à une série immortelle de chez Dupuis. Mais rassurez-vous, les fans de de ce lapin au grand pied ne seront pas perdus pour autant. On retrouve cet humour absurde, des jeux de mots à différents niveaux, des situations improbables, des personnages invraisemblables…. Les pages se tournent avec sourire pour savoir jusqu’où cette aventure peut aller. Sans surprise, on ne s’ennuie jamais et on sourit. Tout nous est présenté dès la couverture avec les personnages principaux, les grosses machines et en fond, un peu camouflé la tête du méchant. D’ailleurs, il ressemble à Richard, le pote un peu boulet, absent ici. Par contre, on trouve un autre atout non négligeable avec un simple lapin qui apporte aussi sa pierre à l’édifice. D’ailleurs, il fait penser au lapin suicidaire d’Andy Riley même s’il reste envie jusqu’à la fin malgré tout ce qui lui arrive. Bref, une lecture déroutante et sympathique qui saura vous changer les idées et vous donnera envie de découvrir d’autres œuvres de Lewis Trondheim.

Une suite étonnante comme d’habitude qui saura ravie les fans que les découvreurs.

4 réflexions sur “Les formidables aventures de Lapinot – Tome 9 – L’accélérateur atomique – Lewis Trondheim et Brigitte Findakly

Répondre à belette2911 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s