Bushido – Tome 1 – Yuki – Gorobei et Gloris

Devenir un combattant, cela peut-être le souhait d’un jeune garçon. Les règles d’un autre temps l’en empêche. Est-ce vraiment le frein qui va l’empêcher de réaliser son rêve?

On se moque de lui depuis qu’il est petit. Mais cela ne l’a jamais vraiment touché car il sait ce qu’il veut dans la vie. Et en plus, même s’il n’a pas de père, sa mère l’aime de tout son coeur. N’est-ce pas le plus important? Alors il s’applique comme aide cuisiner. En secret, il veut devenir samouraï. Il fera tout ce qu’il faut pour y arriver. Alors quand vient le grand jour où une personne sera choisie pour être formé à ce métier, il fonce à la compétition. A la plus grande surprise de tous, il gagne contre les plus forts. Qu’importe la méthode, c’est le résultat qui compte. Tout fier de lui, le moment tant attendu va arriver. Sauf que le responsable lui refuse cet honneur. Pourquoi? C’est un enfant qui a été trouvé et confier à une personne de confiance. Par conséquent, il n’a pas de nom de famille et on ne peut pas savoir la valeur de sa famille. Quelle injustice. En quoi cela remet en cause sa motivation? La loi est la loi même si elle peut paraître absurde. Le rônin légendaire Miyazaki Musashi est lui aussi déçu de ce choix. Qu’importe, le lendemain, il reprend la route. Seulement voilà, sur ces pas le jeune Yuki se trouve. S’il ne peut devenir samouraï d’une manière, il pourra le devenir autrement. Après tout, il suffit d’avoir un maître. Grâce à sa force de persuasion, il devient apprenti. Commence de longue session d’apprentissage pour garder le feu allumer, attraper des mouches avec des baguettes ou abattre des arbres avec ces jambes. C’est le moment d’évaluer sa force de combat, rien de tel que d’affronter un autre apprenti. Direction le monastère d’Unmei où une lutte sans merci l’attend. Du moins, c’était avant qu’un cambrioleur vienne prendre les biens les plus précieux du lieu. Il ne laissera pas l’homme partir tout comme un apprenti du lieu. Jusqu’où cela va les mener?

Nous sommes dans une société où l’on tente (peut-être en vain) de parler de diversité et d’égalité. Un discours que l’on entend depuis un moment et les choses changent très lentement. Les règles d’un autre temps faîtes pour que certains gardent leurs privilèges doit être remis en question. D’ailleurs, c’est que le scénariste remet en question dans cette histoire. Yuki veut devenir samouraï mais il ne peut pas car il n’a pas de patronyme. Sans ce dernier pour évaluer la valeur de tes ancêtres, que vaux-tu? Une histoire de mec et de leur égo qui détermine l’avenir d’une progéniture. Déplorable. Même maintenant, être « fils de » aide à créer un avenir. Yuko a décidé qu’il arriverait à son objectif malgré ces règles absurdes. Ce n’est pas un nom qui va montrer ses compétences et sa valeur. Même si au début de l’histoire, toute l’intrigue repose sur sa véritable identité. Malgré qu’il soit grassouillet, il a une volonté de fer et un sens de l’humour bien à lui. On apprécie ce jeune garçon qui a toujours fait fi des railleries des autres gamins. La bêtise des parents se retrouvent aussi dans la bouche de leurs enfants. Dans ces réparties, on trouve des références à la culture populaire comme le fameux maître Miyagi de « Karaté Kid ». Est-ce que les pré-adolescents connaissent ce film de 1984? En tout cas, c’est un bon support pour les intéresser au monde de la bd. Le sujet est quelque chose de courant dans les mangas qui viennent du pays au soleil levant. Le scénariste s’approprie les codes, les références culturelles et en fait quelque chose avec des références de chez nous. Une démarche très intelligente surtout que l’approche est plutôt réussie. Le côté graphisme, très loin du manga, rend les choses sympathiques avec ces formes arrondies et des couleurs chaleureuses. On s’attache à notre héros que l’on a envie de suivre dans la suite.

Une bd jeunesse avec les codes mangas plutôt très réussie. On a hâte de retrouver Yuki dans ces nouvelles aventures.

17 réflexions sur “Bushido – Tome 1 – Yuki – Gorobei et Gloris

Répondre à belette2911 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s