Belgian Brol – Gilles Dal et Fred Jannin

Est-ce que vous connaissez la Belgique? Rassurez-vous un duo d’artiste vont tout vous dire. Surtout qu’il est possible que cela soit le bon modèle pour la planète.

Avant de commencer, il faut présenter le belge. Plutôt une caricature du belge avant de nous plonger dans ce « Belgian Brol ». Et il est important de dire qu’il n’est ni bruxellois, ni wallon et ni flamand. Donc pas de problème de langue, ni de rivalités régionales. Donc pourquoi ne pas prendre comme acquis que ce pays sera le modèle de l’avenir? « D’ici quelques années, la Belgique aura en effet conquis le monde. Pour une raison toute simple : elle est en avance sur son temps. Tout va donc se faire très naturellement, sans violence ni conquête de territoires ». Avons-nous bien lu? Après tout n’y a t’il a pas eu d’autres prophéties qui ont été accueillies avec autant de septicité? Et pour avoir un regard plus critique, revenons sur l’Histoire de ce petit pays à partir du couronnement du premier roi des belges, Léopold 1er et de ces 6 ministres hommes. Pourquoi parler des ministres? Parce qu’il y a 67 ministres en fonction actuellement. « Cela signifie donc qu’en 190 ans, le nombre de ministres a été multiplié par plus de 11! » C’est un souci, certes, mais il y en a un plus problématique surtout pour nous français. On oublie que ce n’est pas un pays francophone. Il y a ceux qui parlent que flamand d’un côté et ceux qui parlent français du côté wallon. Et à Bruxelles, on trouve les deux et de l’anglais aussi. Puisque le pays est multiculturel pourquoi devrait-il avoir une seule langue? D’ailleurs, cela est même souligné par des frontières au cœur de la nation. Bien évidement cela amène à des conflits de pouvoir et donc la difficulté d’avoir un gouvernement qui veut avancer dans le même sens. L’incertitude et la dérision peut tout changer et donc changer le monde…. ou pas.

On retrouve deux personnages, un vieux qui ressemble au vieux dégueulasse de Reiser et un qui ressemble à un méchant dans « Spirou et Fantasio ». Ils commentent chaque information importante avec ironie car ils connaissent bien leur pays. C’est eux qui mène la réflexion progressive dans la bd. Et à leur côté, dans un autre contexte, un homme qui ressemble à Achille Talon qui symbolise le citoyen lambda belge. Il tente de parler avec neutralité de la complexité de l’Histoire, de la politique, de la langue… C’est original de vouloir aborder le sujet en abordant l’angle que c’est le modèle qu’il faudrait pour le monde. L’avenir serait belge. Très vite, on se rend compte que c’est une façon absurde de parler de leur pays qu’ils aiment tant. Ce n’est pas leur coup d’essai puisqu’ils ont déjà deux tomes à leur actif sur comment devenir belge. La question que l’on peut se poser, c’est l’intérêt que le français peut avoir pour ce sujet. Et surtout l’image de ce pays est lié à sa culture avec le neuvième art, son architecture, sa cuisine, ses boissons… Des sujets non traités car trop consensus et qui peut d’apport critique. On n’évoque pas non plus ses humoristes qui ont souvent du succès hors frontière. Mais peut-être Gilles Dal et Fred Jannin n’y voyaient aucun intérêt puisque ce sont eux les amuseurs. Du moins, on le croit, la réalité est tout autre. On voit les blagues, on comprend les sous-entendus et cela ne fait pas tout. Rire est une activité agréable qui n’a pas été pratiquée ici. Le dessin est un peu grossier, non abouti n’aide pas non plus. On aimerait être emporté dans ce système assez singulier qu’il soit politique ou linguistique. Néanmoins, peut-être que le public ciblé reste très particulier, surement ceux qui déjà comprennent le mot brol.

N’est pas belge qui veut. Dans une structure politique aussi nébuleuse que surprenante, faut-il la prendre comme exemple à suivre ou pas?

15 réflexions sur “Belgian Brol – Gilles Dal et Fred Jannin

      • c’est à cause de covidou et des restrictions de déplacement. D’ici 2 ans, tu pourras les revoir 🙂
        Je ne vois que mes copines mamies autour de chez moi car se sont les seuls qui ne psychopent pas. Cela fait du bien.

      • Je revois mes parents une fois semaine depuis 1 an, malgré la restriction de la bulle de 1, qui est intenable, ingérable et invivable ! Dire que tout le monde a sauté sur le dos d’un politicien qui avait osé être honnête et dire qu’il avait invité un couple chez lui…

      • Le samedi 8 mai et uniquement en terrasse ! Je pourrai reboire des cafés avec deux connaissances et le faire assise et plus debout ! On est passé à la bulle de 2… waw !

      • C’est un petit pas qui fait plaisir. Nous aussi on nous a montré une carotte mi-mai avec les terrasses et les musées. Mais on nous l’a déjà promis plusieurs fois pour rien n’avoir derrière.
        En plus, il y a le risque qu’il faut télécharger l’appli stop covid et prouver que tu as fait des tests covid pour avoir le droit d’y aller et avoir réserver au préalable. C’est pas motivant.
        Tu pourras en terrasse sans réserver et sans test?

      • Pas de demande de test chez nous, pas de papier non plus pour circuler, mais les décisions pourraient changer si les chiffres remontent dans les contaminations…

        J’espère pouvoir aller boire un café avec mes deux connaissances, mais on fait tous les trois gaffe, il y a un asmathique et un de plus de 70 ans dans mes deux connaissances.

      • Oui, j’ai besoin de sortir mon stock de blagues salaces, misogynes, phallocrates, bêtes, grinçantes… faut qu’on se les raconte, qu’on hurle de rire et qu’on fasse sortir les angoisses. Ensuite, on parlera de choses sérieuses…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s