Artiste – Un chef d’exception – Tome 3 – Taro Samoyed

Travailler dans une cuisine n’est pas seulement une question du nombre de personne. Mais surtout de la qualité des gens qui la compose. Vous n’en êtes pas convaincu?

Gilbert est nommé sous-chef dans le nouveau restaurant de Victor Maigret. Une fonction qu’il prend avec beaucoup de peur car cela lui demande d’avoir plus de confiance en lui. Comment va t’il faire? Surtout que son équipe lui semble assez particulière. Et comme il est assez renfermé, il a peur de faire un premier pas vers les autres et de se faire juger, encore. Mais une ancienne copine à lui, lui rappelle qu’il ne faut pas se fier à la première impression. Il faut aller vers les autres et apprendre à les connaître. Le regard que tu portes sur eux et qu’eux porte sur toi va changer. Par exemple, Lucas est un excellent poissonnier mais il est assez fermé et peut-être brusque aussi bien dans ses mots que ses gestes. Yann va prendre un petit déjeuner avec lui et vont discuter. Lucas est très pragmatique et premier degré. Il ne comprend pas les sous-entendu, allusion… Il faut lui expliquer les choses pour qu’il comprenne bien. Une fois que l’on sait ça, on fait un effort de communication et les choses s’améliore. De même pour le chef pâtissier très doué mais maladroit. Gilbert va dîner avec lui un soir et le courant est bien passé. Cela a permis le lendemain de penser l’espace de travail autrement, plus adapté à sa morphologie. Ainsi en s’ouvrant les uns aux autres sur leur façon de travailler, ils forment une surprenante équipe. Et ainsi le premier jour de l’ouverture s’est passé comme sur des roulettes.

On pouvait penser que notre équipe de bras cassés allait faire couler le restaurant. Etre différent ne veut pas dire que l’on ne peut pas être sociable (dans une certaine mesure) et ni compétent. Il faut s’adapter les uns aux autres pour mieux travailler ensemble. La diversité est une vraie richesse. On aurait presque envie que notre univers professionnel se montre autant compétant. L’ouverture et la tolérance sont de mise ici. Taro Samoyed veut nous proposer une adorable histoire de complémentarité, d’amitié et de passion. Malgré leur différence, ils savent être complémentaire et à l’écoute. Ainsi l’ouverture du restaurant se passe au mieux. Comment ne pas être heureux que tout se passe bien pour tout le monde? Nous serions une vilaine personne quand même. La fin du tome annonce un nouveau rebondissement pour la suite. Marco que nous avons découvert dans le premier tome et vient voir Gilbert. Va t’il intégrer le restaurant? Il y a d’autres rebondissements possible avec l’intégration de son ancienne amie dans la cuisine. Va t’il y avoir une histoire d’amour sous-jacente pour cet inadapté social? Une lecture qui fait sourire et qui donne envie de manger de bonnes choses.

Une nouvelle aventure sympathique et chaleureuse où l’échange avec les autres modifient les choses.

12 réflexions sur “Artiste – Un chef d’exception – Tome 3 – Taro Samoyed

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s