Les brigades immunitaires – Tome 1 – Akane Shimizu

Votre corps ne connaît pas de repos. Sans cesse, des agents extérieurs l’attaquent. Par chance, les brigades immunitaires sont là pour votre sécurité.

Chaque jour, vous vivez votre vie tranquillement. Vous regardez de chaque côté avant de traverser. Vous mettez votre masque lorsque vous sortez. Bref, vous faîtes attention à votre sécurité et celle des autres. Mais votre corps lui est attaqué de toute part que ce soit par un pneumocoque, des allergènes, la grippe et même avec de simples éraflures. Vous pouvez tousser, éternuer ou même vous gratter. Mais dans votre corps, c’est tout autre chose. Plusieurs brigades immunitaires d’élite sont là pour botter le cul à tous ceux qui entrent illégalement. Et ils n’ont aucune pitié qu’il faille croquer ou exploser, chacun fait son boulot avec beaucoup d’application. Le bien-être de l’humain avant tout.

Parlez du corps humains avec des personnages qui nous ressemblent me semblait au premier regard assez intéressant. Bien entendu, comment ne pas se remémorer « Il était une fois la vie ». Le concept ressemble un peu mais avec beaucoup moins de sang et de monstres propres à l’univers manga. Mais très vite, je n’ai pas du tout adhérer au concept. Mettre des combats avec des soldats vaillants, des jeunes filles et des enfants terrifiés peut se faire dans beaucoup de contexte. D’ailleurs, les ouvrages construits sur ce genre de structure ne manquent vraiment pas. Et mettre juste comme différence le corps humain en parlant du rôle des hématies et compagnes me paraît pas suffisant. J’ai tourné les pages avec beaucoup d’ennui et une envie d’arriver au bout. Une chance que tout va vite et se succèdent avec tonus. Au moins, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Mais est-ce que l’on apprend vraiment? J’en doute vraiment. Une introduction qui n’a pas été convaincante. Je n’irais pas plus loin. Les enseignements du professeur Moustache feront encore l’affaire.

Vulgariser le fonctionnement du corps humain est une bonne idée. Mais faut-il trouver la juste forme sans tomber dans l’excès. « Les brigades immunitaires » ne m’ont pas convaincue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s