Les vieux fourneaux – Tome 6 – L’oreille bouchée – Lupano, Cauuet et Maffre

Est-ce que les vieux ne sont plus capables de rien? Les vieux fourneaux vont vous prouver que l’âge donne de l’expérience dans l’aptitude de l’emmerdement ou de la bienveillance maximum. Vous voulez que l’on vous le prouve?

Nos septuagénaires ne connaissent pas l’ennui. Surtout qu’ils sont assez actifs avec l’association « Ni yeux, ni maître ». En ce moment, ils aiment assez ennuyer les policiers en leur roulant sur les pieds, les faire tomber, les faire glisser… Des petites vengeances qui ne changent peut-être pas tout mais cela fait plaisir quand même. Tout va changer quand Mimile les invite à les rejoindre en Guyanne. Ni Antoine ni Pierrot ne savent ce que leur réserve ce voyage. Pierrot d’ailleurs garde sa mauvaise humeur permanente. C’est peut-être cela qui fait son charme. Après un voyage en avion, en voiture, en pirogue, ils arrivent au lieu de rendez-vous ou le soleil alterne les pluies. Ils vont aller de surprise en surprises. Dans des costumes, ils retrouvent la charmante Sophie qui fait des spectacles pour les enfants. Puis leur périple les emmène sur les sites d’exploitation aurifères en montrant la pollution que cela engendre avec la destruction de la nature et l’empoisonnement des population locale. N’y a t’il un moyen d’arrêter le projet de la montagne d’or?

Wilfrid Lupano construit des scénarios de plus en plus engagés au fur et à mesure des tomes dans sa série « Les vieux fourneaux ». Il emmène ces vieux briscards qui refusent la société de consommation encore plus loin dans leur discours et leurs actions. Cette fois-ci, il emmène sa bande de personnages en Guyane dans un lieu qui a fait polémique récemment. Le sol de cette terre est rempli de matériaux qui a une très grande valeur et qui attise de bien nombreuses convoitises. Ce n’est pas une fiction car la montagne d’Or existe vraiment. Une façon élégante de sensibiliser le grand public à une cause qui concerne en soi tout les citoyens de la planète. Le profit doit-il être toujours le mot d’ordre? Gagner toujours plus d’argent doit-il être le seul but? Mais on n’est pas obligé d’accepter, de ne rien dire ou voir. Après tout si des vieux peuvent montrer qu’ils peuvent lutter pourquoi pas nous? Et en plus, c’est possible avec beaucoup d’humour. Le côté chaleureux se fait aussi grâce au dessin de Cauuet qui sait mettre du fun dans le classicisme. Vous l’aurez compris, c’est un album à lire, à relire et à partager.

Eviter de passer à côté d’une bd qui fait réfléchir et rire.

L’avis de Belette : « Un excellent album, différent des trois premiers, mais toujours dans la même veine humoristique des militants anarchistes qui se battent pour les bonnes causes en ouvrant grand leurs gueules pour dénoncer les inégalités, les saloperies de ce Monde. »

L’avis de Noukette : « Déforestation, exploitation outrancière des ressources, autant de causes à défendre pour nos papis qui là encore n’ont pas dit leur dernier mot. Les parenthèses ne sont pas toutes récréatives, et quand il faut sortir les armes, ils sont là, fidèles porte-paroles d’auteurs engagés qui mêlent sérieux et humour avec panache. Vivement la suite ! »

2 réflexions sur “Les vieux fourneaux – Tome 6 – L’oreille bouchée – Lupano, Cauuet et Maffre

Répondre à eimelle Toursetculture Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s