Koma – Tome 4 – L’hôtel – Wazem et Peeters

Maintenant que notre quatuor a fui, il va falloir trouver un endroit où se cacher. Seulement voilà, une étrange police est à leur trousse. Vont-ils pouvoir l’arrêter?

Les deux pères avec leurs enfants doivent trouver un échappatoire. Maintenant qu’ils ont fui ce fameux trou, il vont quelque part où personne ne peut les trouver. Mais où? Il faut vite avoir des idées. D’autant plus, que tous les habitants peuvent être des espions au service de la police. Car en effet, une police secrète les poursuit. Ils veulent mettre la main sur cet étrange créature et cette petite fille. Quelque chose les relie et il faut trouver quoi. Ainsi dans une course poursuite, elle est capturée. Les quatre humains prennent la fuite. Adiddas est triste car elle n’a pas pu sauver son ami. Pour l’instant, ils doivent trouver cette fameuse campagne où ils seront à l’abri. Le hasard les mènent à ce lieu très étrange, un hôtel. On leur donne une chambre, à manger. Les adultes s’endorment vite et Addidas rencontre d’autres enfants. Eux aussi sont malades. Est-ce qu’ils peuvent-être soignés? Et surtout qui essaie de les attraper le soir pour les faire disparaître?

Pierre Wazem continue à nous emmener dans son univers mystérieux et singulier. Notre héroïne avec ce grand regard plein d’innocence est attachante. Elle respire la douceur et la bienveillance. Quelque chose nous dit que cette maladie qui l’a fait tomber dans les pommes n’en ai pas vraiment une. Cela doit être relié à ces tréfonds avec ces machines à vie et ces étranges créatures. Le mal rôde et pas dans l’obscurité. Une police un peu spéciale a pour mission de trouver ce duo particulier. Ils n’ont pas de scrupule à faire souffrir et à torturer. On dirait une police secrète comme on pouvait en trouver en temps de guerre et dans certains pays en temps de paix. Que veulent-ils vraiment? L’étrange créature est attaché et va être torturé. Un côté sombre qui pourrait faire frissonner les jeunes lecteurs. Dommage que cela soit assez véridique, l’Histoire en est témoins. Notre curiosité se trouve titiller pour savoir comment tout cela peut bien se finir. Une gentille fin est-elle possible?

Une suite audacieuse qui maintient le suspens pour nous pousser à aller toujours plus loin.

L’avis de Mo 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s