Check me up – Tome 6 – Maki Enjoji

Nanase et Kaïri passent une nouvelle étape dans leur couple. Mais est-ce que cela peut résister à un déplacement longue durée aux Etats-Unis? L’amour peut-il être plus fort que tout?

Ryûko a disparu et Kaïri est très inquiet. Où sa soeur a t’elle bien pu aller? Il en fait part à Nanase tout en refusant son aide. Dommage, car elle va la trouver assez vite pas hasard. La demoiselle refuse de se marier avec l’homme choisi par ses parents. Elle en aime un autre et il va falloir qu’ils acceptent cela. Une façon de défier l’autorité qui est très moderne. Cette fuite de son immeuble créée une discussion avec nos jeunes amoureux. Kaïri refuse catégoriquement de vivre avec Nanase. Pourquoi? Il refuse à le dire. Les choses redeviennent difficile quand un nouveau médecin arrive dans le service. C’est la soeur jumelle de son ex-défunte. Bien entendu, il ne veut pas en parler à Nanase qui se fait des films. Puis tout explose pour mieux se reconstruire. Il doit partir aux Etats-Unis et écrire un nouveau destin pour peut-être sauver des gens d’une maladie très grave.

On pouvait s’attendre à retrouver tout de suite ce jeune impertinent qui draguait Nanase. D’ailleurs, je pensais que le triangle amoureux allait se poursuivre. Absolument pas, la mangaka prend un autre virage pour l’avant dernier tome de la série. On assiste à de très nombreux rebondissements avec son lot de chouineries. Notre héroïne n’arrête pas de pleurer, de se plaindre et d’être triste. Elle garde son caractère insupportable. Sans oublier son côté soumise à son docteur. Il est contrarié et à besoin de ses vider les bourses. Il prend la demoiselle sans savoir si elle est ou non consentante. C’est sa chose et elle fait ce qu’il lui demande docilement. Est-ce cela l’image d’une bonne épouse? Soumets toi et ferme ta bouche? C’est surement cela dans la culture japonaise même si bien regrettable. Heureusement, Maki Enjoji conserve un peu de sa légèreté avec quelques scènes drôles comme la jalousie du docteur Tendô. L’infirmer pédiatrique n’avait pas des vues sur Nanase. Ses fantasmes étaient remplis de plus de testostérone.

Une suite qui reste fidèle aux caractères de nos personnages. Est-ce que cela sera suffisant à faire une série attractive? Le dernier tome nous le dira

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s