Le 1 – Spécial Jeunesse

La littérature jeunesse a toute sa place dans le secteur du livre. Le 1 décide de lui consacrer une édition spéciale pour en découvrir un peu plus pour le partager avec tous le monde. Ouvrons ce magazine.

Tout commence avec une peinture de Max Arenz nommée « Le dernier des Mohicans ». On y voit quatre enfants modestes plongés dans la lecture. Au titre, on pense que cela doit être le roman de James Fenimore Cooper écrit en 1826. Une belle mise en bouche au vu du sujet.

Puis on peut lire l’édito de Julien Bisson. « Epargnées par le couvre-feu, dotées d’une offre culturelle à savourer à toute heure, celle-ci ont vu leurs clients revenir en nombre au cours des derniers mois – à commencer par les plus jeunes d’entre eux. Les chiffres sont là, pour faire mentir les clichés qui les voudraient hypnotisés par les écrans. » Le secteur se trouve en bonne forme. Il faut dire que les adaptations en série sur Netflix par exemple donne envie à ces jeunes lecteurs de se plonger les versions papiers. Même si cela n’est pas abordé, les adultes aussi aiment lire cette littérature.

D’ailleurs l’enquête se nomme « Le roman adolescent peut-il résister aux séries?  » par Raphaële Botte et Sophie Van Der Linden. Les lecteurs changent et les romans évoluent aussi. Des témoignages d’adolescents vous le prouveront. « Dès lors, une voie se dessine : s’appuyer sur les ressorts ou les puissances propres au littéraire : « A nous d’inventer la magie de demain et pas forcément le grand roman. L’attention des jeunes est désormais si fragile, qu’il faut aller au coeur, là où il y a toujours des ressources, et elles se trouvent dans les profondeurs : on peut creuser encore! » affirme une Marie-Aude Murail résolument optimiste sur les évolutions possibles, et nécessaires, de cette littérature ».

La littérature jeunesse a bien entendu une histoire. Voici quelques livres importants avec des Repères de Simon Bailly. En 1719, on découvre Robinson Crusoé puis en 1845 avec Crasse-Tignasse. Cela avance avec Alice au pays des merveilles, Pierre Lapin, Babar, Antoine de St Exupéry, Max et les Maximonstres, Charlie et la Chocolaterie, Harry Potter, Hunger Games et tellement de belles choses de nos jours. 

On poursuit le voyage avec un entretien avec Grégoire Solotareff : pourquoi avoir besoin d’une littérature à part ? « Je ne veux surtout pas faire des choses qui vont marcher sur recette. Après tout, le vrai succès n’est pas commercial, c’est le plaisir des enfants. Car se sont eux qui font les classiques. » Pour le prouver rien de tel qu’un zoom sur le travail d’un artiste artisan avec « Dans l’atelier de papier de Gérard Lo Monaco » qui donne très envie de voir ces réalisations. 

Le richesse du secteur se montre déjà à travers des chiffres « La dynamique littéraire jeunesse ». « Un livre sur quatre acheté en France est un livre jeunesse. 18 510 nouveaux titres ont été publiés en 2019 (chiffres du Syndicat national de l’édition). A titre de comparaison, en 2000, on en comptait 8 350. »

On termine avec le magazine totalement ouvert où l’on lit l’excellente nouvelle « Les Oui-Mais » par Christelle Dabos, la très célèbre auteure de la sage « La Passe-miroir ». A la suite de cette lecture, comment poursuivre sa découverte de la littérature jeunesse?
« Le choix des libraires » nous conseille :
– Les chroniques de l’érable et du cerisier de Camille Monceaux,
– Lucy Maud Montgomery d’Anne de Green Gables,
– L’anguille de Valentine Goby,
– Le Bon Coin d’Alexandra Pichard,
– Chatchat, le chat du chien de Mélanie Rutten,
– Tu t’appelleras Lapin de Marine Schneider,
– Un garçon c’est presque rien de Lisa Balavoine et
– Sam et le Martotal de Louise Mey et Libon.

A l’intérieur de ce journal se trouve une édition consacrée à « Alice au pays des merveilles », relu et analysé par Lola Lafon, Julien Bisson, Laurent Bury et d’autres. Le tout illustré par Cyril Pedrosa qui réalise également une grande affiche inédite. Nous en reparlerons lorsque je lirai le roman pour en avoir un autre regard.

Un magazine qui sans aucun doute vous donnera envie de vous plonger dans la littérature jeunesse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s