Death Note – Tome 8 – Tsugumi Ohba et Takeshi Obata

Kira va-t-il pouvoir connaître un peu de répit avec la mort de L ? Il semble que non et ces ennemis se montrent d’une ingéniosité sans pareil. Pourra t’il sortir son épingle du jeu ?

Light pensait enfin être tranquille à la suite de la mort de L. Kira pourrait enfin continuer son petit bonhomme de chemin de tueur. Et voilà que quelqu’un enlève sa petite sœur. Le pire, c’est qu’un échange a été exigé la fille contre le cahier, le death note. En bon père de famille, M. Yagami, préfet adjoint, accepte la transaction. Avait-il le choix ? Moralement, c’est plus difficile à accepter. La vie de sa fille contre un cahier permettant à des criminels de tuer qui ils veulent. Difficile de vraiment faire un choix. Mais le souci, c’est maintenant le criminel peut le tuer lui, sa fille et toute sa famille quand il le souhaite. Aurait-il pu survivre en acceptant la mort de sa fille chérie ? Light réfléchit à la meilleure stratégie. Seulement voilà il doit faire face à son côté affectif. Il ne peut pas tuer sa sœur. Et de nouveaux acteurs rentrent en jeu. L n’était pas un cas isolé. Un jeune homme vient de faire son entrée, connu sous le nom de N. Lui est Etats-Unis et est entouré d’agents des plus grandes agences de renseignements et de surveillance. En face, Mello, qui n’apprécie d’être en deuxième place derrière N. Une rivalité d’ingéniosité va se mettre en place. Light va devoir trouver le moyen de régler son compte à tout le monde. Va-t-il y arriver ?

Pas de tranquillité pour le lecteur non plus. Au lieu d’avoir un seul ennemi, Kira en a maintenant 2. Et pas des gens sans envergure, ni intelligence, des vrais adversaires à sa mesure. On connaît les identités de tous les joueurs, il reste à définir des règles du jeu. Un trio où tous veulent sortir vainqueur qu’importe le nombre de morts laissés sur le chemin. Quelles compromissions sont-ils prêts à faire ? A la fin, peut-il vraiment en rester qu’un ? Tous les ingrédients sont posés pour inciter le lecteur à poursuivre la série pour savoir comment chacun va essayer de piéger l’autre. Un nouvel acteur apparaît avec un nouveau dieu de la mort au physique d’une glace qui fond. Va-t-il apporter quelque chose ? On le sera dans la suite. Les pages se tournent avec curiosité et attention car beaucoup d’informations sur les personnages. Mello malgré une apparence féminisme est un garçon. (N’y voyez là aucune remarque transphobe.) Dommage d’avoir choisi un combat de coq sans y mettre une pointe féminine à part Misa, jeune femme assez simplette. Espérons qu’il ne faut pas y voir un message que seul les hommes sont doués d’intelligence. Fermons la parenthèse. La fin de la série va arriver assez vite, espérons que Tsugumi Ohba a su trouver tous les éléments pour surprendre et combler son lectorat. Nous le serons bientôt.

Une suite audacieuse et riche de données qui change des premiers tomes. Que va nous réserver la suite ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s