Le monde au balcon – Sophie Lambda

Le confinement a été une aventure de vie pour beaucoup de français. Le fait de rester chez soi a permis à certains de flirter avec la folie et d’autres avec la créativité. Sophie Lambda a choisi de mélanger un peu les deux.

Pour la nouvelle année 2020, Sophie Lambda se fixe un objectif en dessinant dans un carnet. « Alors j’ai commencé à dessiner le quotidien, des tranches de vie. Les journées banales peuvent toujours contenir un moment drôle à dessiner. » Malgré une motivation mitigée, au début elle fait quelques dessins de rencontres, de gourmandises, de voyage, d’examen médical… « Ce carnet n’était pas destiné à être publié, ni même montré sur les réseaux sociaux. C’était un truc perso, imparfait. Je ne mettais pas la pression pour réussir tous mes dessins du premier coup. » Puis un jour, le samedi 14 mars 2020, tout a changé. Tout le monde se met à parler du Coronavirus ou Covid-19. Et le 16 mars 2020, le Président de la République prend la parole et annonce « Nous sommes en guerre ».

Le confinement est annoncé, certains reçoivent même un sms du gouvernement pour te dire de rester chez toi. Pas de souci pour l’illustratrice, son boulot, elle le fait déjà chez elle. D’ailleurs, elle a les tenus nécessaires pour ça, photos et illustration à l’appui. Qu’avait besoin le citoyen lambda ? Du papier toilette. « Les gens ont cru que le corona ça donnait la diarrhée ». Puis vient la peur avec des messages adressés à du personnel soignant de déménager. A contrario, il faut se focaliser sur des choses positives. Il y en a pleins que cela soit de la part d’entreprises pour aider le personnel hospitalier (visières, masques, nourriture, produits de beauté…), soit de l’imagination des gens avec des challenges débiles, ou soit de la part de l’OM. Sans oublier la nature qui reprend ces droits avec ces animaux présents là où on ne les a jamais vu ou entendu. Le quotidien reste une épreuve car on ne voit plus son amoureux, sa famille et surtout ces potes avec qui on va boire des verres. A la libération, ce n’est pas la vie d’avant qui est revenue. C’est un monde d’après à construire avec de nouvelles règles. Mais ça c’est une autre histoire.

Sophie Lambda s’est fait connaître grâce à son excellente bd « Tant pis pour l’amour ». Un album qui parlait de sa relation destructrice avec un pervers narcissique. Un sujet devenu d’actualité qui concerne beaucoup de personnes. On retrouve dans « Le monde au balcon » son crayonné précis, chaleureux et surtout son sens de l’humour à toute épreuve. Au combien nécessaire quand on est obligé de rester chez soi. Seulement le format de la bd change ici pour celle d’un calepin. Elle alterne du texte numérique, des dessins, du collage, des photos… Rester chez elle n’était initialement pas quelque chose de terrifiant. Elle a l’habitude de travailler chez comme étant freelance. Seulement voilà, là pas possibilité de sortir sans avoir un papier et l’ambiance était bien différente dans les rues. L’inspiration est à trouver ailleurs, par chance télévision et réseaux sociaux ont su mettre un peu de douceur dans ce monde en guerre. Elle partage avec nous des photos issues d’Instagram et autres réseaux. Ce n’est pas fiction qu’elle traite, c’est le monde d’aujourd’hui. On a un bonus avec des conseils pour découvrir des créatrices, amies d’elle. Des éclipses de lecteur intéressantes.

On pourrait croire que cette ouvrage va faire partie d’un flot de publication qui parle de cette période. Ce n’est qu’en partie vraie car la bd apporte un vent de fraîcheur, de tendresse et de folie. Chacun peut se retrouver dans une ou plusieurs situations. Mais surtout, le lectorat va sourire en tournant les pages, en disant peut-être « Je me souviens de ça ». On s’attache à Sophie Lambda qui est un comme nous sauf qu’elle est douée pour raconter des histoires.

Une bd dans l’air du temps qui saura nous redonner un peu de baume au cœur après tant d’enfermement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s