Kimi wa pet – Tome 7 – Yayoi Ogawa

Sumiré souffre de la séparation avec Hasumi. Cette distance va t’elle alors lui permettre de faire les bons choix? ou va t’elle tout quitter pour Hong-Kong?

Qui l’aurait cru? Notre Sumiré se languit de son fiancé parti à Hong Kong pour une période indéterminée. « Je ne risque plus de rencontrer Hasumi par hasard au bureau… » Mais étrangement, beaucoup de jeunes hommes lui font des avances. L’amour la rend plus éclatante que d’habitude. Cela la met fortement mal à l’aise. D’ailleurs, elle en fait part à sa meilleure amie, femme au foyer avec un enfant. Elle n’est pas vraiment rassurée d’attirer plus les regards. Même au boulot, Hugh, va tenter de l’embrasser. Que se passe t’il? Quand enfin, elle a Hasumi au téléphone, elle ne sait pas trop quand lui dire. Momo lui suggère des idées de conversation. Ce n’est pas pour autant qu’elle est reconnaissante envers lui. Au boulot, c’est toujours aussi tendu surtout quand une subalterne fait exprès de faire rater une interview très importante. Que peux cacher un comportement aussi agressif? Pas le temps de trop réfléchir car sa meilleure amie débarque chez elle. Son mari l’a trompé. Est-ce que cela veut dire qu’elle n’est plus désirable? Faut-il qu’elle perde du poids? La réponse est forcément ailleurs. Et puis question sentiment, Sumiré n’est pas la bonne référence. Le doute s’installe en elle quand elle croise Shioru. Est-ce vraiment la jalousie?

Notre héroïne a décidément pas beaucoup de chance car rien ne fait vraiment briller son quotidien. Un tome assez tranquille où il ne se passe pas grand chose. Shioru prend de plus en plus de place et aucun doute que cela va s’amplifier dans la suite. Le duo de collègues américains de Sumiré s’impose davantage. Quelque chose se passe entre Hugh et Emma et une vraie histoire d’amour va venir poindre le bout de son nez. Mais bien entendu Yayoi Ogawa ne va  pas tout nous dévoiler tout de suite. Ainsi on suit en parallèle trois histoires d’amour qui devraient se conclure positivement. Chaque chose en son temps car chacun doit trouver le chemin vers les vraies sentiments qu’il ressent. Il doit aller au-delà des apparences à cultiver. Le déclic va se faire différemment et avec progression. Nous sommes à la moitié de la série donc il ne faut rien précipiter. A partir de maintenant, les choses vont devoir évoluer de façon plus net pour finir à ce happy end tant attendu. Pour nous faire patienter, Sumiré rêve d’être une princesse et est sauvée par un prince charmant. Toutes les femmes rêvent-elles vraiment d’un prince charmant comme dans les mauvais films américains? En tout cas, l’inconscient lui fait un aveu qu’il faut accepter. Le doute qui s’insinue continue d’être là. Toutes les trajectoires mènent au coeur d’une femme. Pour la raison, apparement c’est encore une direction particulière.

L’amour doit-il se montrer quand l’aimée s’éloigne et disparaît quand il revient? Sumiré va devoir se poser les bonnes questions.

2 réflexions sur “Kimi wa pet – Tome 7 – Yayoi Ogawa

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 175 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel – Mai 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s