In waves – Al Dungo

Avoir une forte relation avec la mer, cela vous semble étrange. Pourtant, elle peut-être un lieu de naissance, d’espoir, de mort et de solitude. Que diriez-vous de prendre la vague avec El Dungo? Il y a des romans graphiques où dès la couverture vous savez que vous tenez un objet singulier en main. Cette mer aux en mouvement rappelle forcément quelque chose à chacun de nous. Un espace infini que nous avons regardé l’esprit absorbé, un lieu où cacher nos larmes, un endroit où s’amuser ou même juste une chose intrigante qui fait rêver. Al Dungo décide de mettre un peu tout ça dans son récit. Il propose de suivre plusieurs histoires à plusieurs époques qui se distinguent grâce à un ingénieux jeu de couleurs assez neutre. Chacun son unité et son ton pour légèrement se mélanger à la fin. Ainsi s’entremêle la triste destinée de la charmante et envoûtante Kristen, à celui qui a donné les lettres de noblesse au surf, Duke Kahanamoku pour finir avec celui qui a donné une nouvelle dimension à ce sport grâce à son analyse technique, Tom Blake. Que peuvent avoir en commun ces trois personnes qui vivent à des époques différentes? Tout simplement la passion de la mer. Des alternances qui permettent de varier les intensités émotionnelles en passant de l’autobiographie à l’Histoire du surf. Deux éléments importants si ce n’est capital dans la vie Al Dungo.

Il épure au maximum chaque séquence. Pourquoi vouloir la charger de détail quand l’essence fait message? On se laisse porter et immerger dans ces simples et expressifs plans contemplatifs dans ces nuances de bleu, vert et sépia. Aucune information n’est donnée inutilement, même dans le scénario, il va à l’essentiel. Et pourtant un fil sensible et délicat se fait ressentir à chaque page. Kristen, 24 ans, « le plus bel être humain à avoir jamais foulé cette terre » va mourir des suites d’un cancer féroce. Au delà du personnage, un véritable amour du dessinateur qu’elle a dans la peau et qui vit à travers le papier. Cette bd est la réalisation d’une promesse faîtes sur le lit de mort de sa bien aimé. Une fille incroyable qui a marqué son entourage passe dans l’anonymat de ceux qui disparaisse. Elle est à l’image de celui qui a invité le surf et celui qui a crée tout le matériel moderne qui sont oubliés de l’Histoire. Pourtant, certains cherchent à leur redonner une aura pour laisser une trace indélébile même petite pour qu’à chaque génération quelqu’un se souvienne.

Trois cents pages qui se dévorent d’une traite, subjugué entre les pages et touché par le sincère attachement d’A. J. Dungo à Kristen. Partez faire ce voyage atypique qui saura vous toucher.

 

L’avis de Chez Mo : « Touchant, émouvant, doux, la simplicité du graphisme s’oublie très vite et je me suis finalement laissée porter par ce récit et ses ressacs, ses remous et bercements. »

 

 

7 réflexions sur “In waves – Al Dungo

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 150 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Je vois que le charme de cet album a opéré sur toi aussi 🙂
    Moi je ne m’attendais pas du tout à ce que cette lecture me fasse cet effet-là. Le graphisme y est pour beaucoup et à première vue, je pensais que les émotions seraient relativement lissées. Il n’en est rien du tout !

  3. Je te rejoins sur la grande sincérité qui transpire de ces pages. C’est ce qui fait toute la réussite de ce roman graphique, au-delà du sujet des plus sensibles.

  4. Pingback: Bilan culturel – Avril 2020 | 22h05 rue des Dames

  5. Pingback: In waves, AJ Dungo – Pamolico, critiques romans, cinéma, séries

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s