Les cavaliers de l’apocadispe n’ont pas fait exprès – Tome 2 – Libon

Olive, Jé et Ludo  ne manquent jamais d’idées pour créer le chaos sur leur passage. Ce n’est pas pour rien qu’ils sont surnommés « Les cavaliers de l’apocadispe ». Mais promis, ils ne le font pas exprès.

On se doutait que rien n’allait bien se passer. Cela débute avec une idée un peu farfelue de trois enfants pas très futés. Ils veulent faire glisser une cabine entre plusieurs arbres. Tout aurait bien pu se passer s’il avait bien fixé les choses en hauteur. Mais voilà que dans une descente, il percute un cycliste. Pas n’importe lequel en plus. C’est Angelo Fuzi, le coureur phare du tour de France. Maintenant qu’il est ko, que faire? Pourquoi ne pas attendre les autres et partir discrètement? Vous croyez que c’est la pire chose qu’ils peuvent faire? Malgré eux, Olive, Jé et Ludo doivent faire face à tout pleins de problèmes à l’école comme ce gros dur qui veut un cadeau particulier ou devoir trouver un déguisement pour une fête. A chaque fois, toutes les initiatives tournent indéniablement à la catastrophe. Que cela soit dans une fête foraine ou un week-end sur une île, il y a toujours des incendie, accident, arrestation… Quand les cavaliers de l’apocadispe passent tout se fracassent.

les-cavaliers-de-lapocadispe2_image1

A la couverture, ces animaux rappellent un peu le dessin de Joann Sfar. Mais derrière cette plume drolatique et pleine de dérision se cache Libon. Il arrive à donner un côté attachant à ces trois gamins qui sont des loosers nés. D’autant plus qu’il se renouvelle à chaque fois. Un sacré talent d’imagination qui se cache sous ce créatif qui sait manié l’absurdité avec une grande dextérité. Au final, on sourit et on rit de ces maladresses perpétuelles qui leur colle à la peau. Son trait très expressif donne du peps aux récits dans lesquels on se laisse porter. Je n’irais pas à dire comme un journaliste de France Inter « Un classique désopilant ». Cependant c’est un vrai moment de détente et de dépaysement qui peut se partager en famille.

Une bd débillement drôle qui saura trouver son public.

Les Cavaliers de l’apocadispe 2

9 réflexions sur “Les cavaliers de l’apocadispe n’ont pas fait exprès – Tome 2 – Libon

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 150 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel – Avril 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s