Le roi Léo – Tome 3 – Osamu Tezuka

Le roi Léo possède un don exceptionnel car il parle la langue de l’Homme. Mais en voulant faire des ponts entre les humains et les animaux, est-ce cela permettra de maintenir la paix dans la jungle?

Osamu Tezuka est l’un des pères fondateurs du manga que l’on connaît de nos jours. Il avait un esprit très fertile, son travail rassemble plus de 150 000 planches et d’environ 400  livres, en plus de quarante ans de carrière. Une de ces publications phares encore connu de nos jours est « Le roi Léo », l’oeuvre qui inspira Disney pour faire « Le roi Lion ». Prépublié entre 1950 et 1954 au Japon, il arrive sur notre continent chez Glénat, publié en trois tomes, entre 1996 et 1997.

Direction l’Afrique au milieu du 19ème siècle avec des scientifiques, des chercheurs, des naturalistes, des exploiteurs, des voleurs… blancs. Par chance, tous ces blancs ne sont pas tous méchants et profiteur. Léo parle l’humain et pense que l’on peut faire des choses bien avec les humains. Un avis que ne partage pas tous les animaux de la jungle. D’ailleurs, quand un temple se construit pour héberger certains animaux ou quand la météo est vraiment dangereuse, les éléphants ne participent pas à la construction. Ils ont une vraie haines des hommes. Seulement voilà, quand la maladie des tâches cadavériques commencent à dévaster la jungle, l’homme devient bien utile pour faire un vaccin. Grâce à cela bien des animaux vont être sauver comme l’éléphanteau menteur. D’ailleurs, grâce à cela Léo s’engage à aider les humains dans ce qu’ils veulent car ils ont sauvé son deuxième fils. Le premier a été enlevé sur un autre continent pour être exposé dans un cirque car il parle l’humain. Il arrive toutefois à s’enfuir grâce à un enfant à l’aspect de Pierrot la lune qui veut aussi retourner dans son pays. Mais en attendant, la mère de René finira comme celle de Bambi. Elle va mourir. Pas trop le temps des larmes, car à peine arrivé dans sa maison qu’on lui annonce la mort de son père. Et dire qu’il est mort juste pour un humain pour avoir fait une découverte du Mont Moon. « Avions-nous vaincu l’Afrique? ou est-ce la vanité des hommes? »

Osamu Tezuka devait avoir une part d’illusion assez importante quand il a dessiné « Le roi Léo ». Penser qu’il est possible de créer des liens sincères entre des animaux et des hommes semblent utopique, encore maintenant. Surtout lorsqu’on sait que des espèces disparaissent chaque jour à cause de l’urbanisme grandissant et de la chasse. On tue encore des éléphants pour leur corne pour des soucis d’érection et on tue des lions ou tigres pour décorer un salon. Le petit lion René s’est fait capturé pour être exposé comme singe savant dans un zoo. Face à l’argent, la vie des animaux n’a aucune valeur. L’idéal du scénariste allait jusqu’à la création de viande pour éviter que les animaux se mangent entre eux. Etonnant qu’il n’a pas pensé à créer de la viande pour éviter que les humains les mangent. Les hommes ne sont pas totalement épargnés pour cause de leur avidité et leur cruauté puisque deux pays fictifs A et B s’affrontent pour une découverte. On trouve même à une référence à Rommel, un homme terrible (et encore adulé), la fin de la guerre n’est pas encore si loin dans l’esprit. Mais l’artiste clôture son histoire sur le roi qui se sacrifie pour sauver un homme afin qu’il puisse le manger et avoir chaud avec sa fourrure. Je trouve cela assez horrible qu’il choisisse d’abandonner toute une nation et sa famille pour quelques papiers et un humain qui ne servent à rien. Une morale assez triste au final qui ne me donne pas du tout envie de chanter « Hakuna Matata ».

Une plongée historique dans un manga mythique qui me laisse un goût amer sur la compassion et la bienveillance utopique.

3 réflexions sur “Le roi Léo – Tome 3 – Osamu Tezuka

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 125 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: CoronaPal manga – Semaine 4 | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Bilan culturel – Avril 2020 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s