Bergères guerrières – Tome 3 – Jonathan Garnier et Amélie Fléchais

Quand un danger est enfin écarté, c’est un autre qui apparaît. La Malbête a été maîtrisée mais derrière se cache une autre souffrance. La réponse à ces malheurs se fera-t-elle à travers un long voyage, au-delà de la mer ?

La Malbête et la sorcière ont été vaincus par ces jeunes bergères guerrières. La victoire laisse un goût amer dans la bouche car tout le monde n’en est pas sorti indemne. Même si Molly a repris connaissance, un étrange mal la ronge. Ces tâches noires prennent de plus en plus d’importance. Même Liam est touché. Si cela continue, une seule issue sera possible : la mort. Impossible de se résoudre à cette destinée. Les anciennes des Bergères Guerrières prennent une décision très importante. Un petit groupe va partir sur les Terres Mortes pour trouver et comprendre les origines de ce mal étrange. Peut-être qu’aussi sur ces lieux mystérieux, ils retrouveront les hommes qui ont quitté le village voilà bien longtemps. Un long périple sur des terres hostiles du Nord les attend. La tranquillité n’est pas le terme qui qualifie le mieux tous les obstacles qui vont se mettre devant eux. Surtout lorsqu’il faut traverser cette montagne et faire face à l’obscurité. Car dans le noir, on ne voit pas tout ce qui peut arriver. Et chacun doit y mettre du sien pour veiller sur les autres malgré la peur. Ainsi ils vont quitter ce lieu maudit mais pas sans dommage. Par chance, des gens passaient par là et ont pu les aider. Du moins, c’est ce qu’ils veulent leur faire croire. Quel secret cache ce village et ces habitants.

Le troisième tome se faisait attendre avec hâte. Qu’allait-il arriver à Molly ? Allait-elle s’en sortir ? La réponse nous est donnée dès les premières pages pour notre plus grand soulagement. Grâce à cela, une nouvelle dynamique est donnée. Car même si nos deux jeunes héros semblent bien un mal mystérieux les dévorent de l’intérieur. Rien de tel qu’une aventure vers des terres inconnues pour redonner du peps à un récit. D’autant plus que bergères guerrières riment avec vaillance et bravoure. Quoi qu’il se dresse devant, ils feront face ensemble debout. Le lecteur se sent porter dans ces audacieuses péripéties grâce aux sublimes illustrations d’Amélie Fléchais. Un dessin léger pour mieux laisser la couleur s’exprimer avec fougue et intensité. Un vrai régal de se plonger dans cet univers de fantastique celtique moyenageux. Jonathan Garnier maîtrise d’une main de maître son scénario pour faire monter doucement l’intensité face à l’incertitude d’une fin heureuse. Les pages se tournent avec la curiosité enfantine de savoir ce qui va se passer. Ce troisième tome garde cette force de la nouveauté des deux premiers en nous emmenant dans de nouveaux décors merveilleux. Le souci, est qu’une fois arrivé à la fin nous n’avons qu’une seule envie : lire la suite. Vivement le tome 4.

Un duo talentueux au service de l’imaginaire et de l’émerveillement. Jeunes et moins jeunes peuvent partager cette lecture qui ne connaît aucune frontière ni de temps ni d’espace.

Une réflexion sur “Bergères guerrières – Tome 3 – Jonathan Garnier et Amélie Fléchais

  1. Pingback: Challenge lecture 2020 – 20 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s