Yana et le tombeau de pierre de lune – Tome 1 – Eric Pape et Silvio Speca

Yana sait que son père menait une enquête sensible. Il lui avait promis que sa mère reviendrait et c’est un homme d’honneur. A sa mort, l’adolescente va résoudre l’énigme pour découvrir la vérité.

Un homme est trouvé poignardé de huit coups de couteaux. « Ce qui me chiffonne, ce sont ces traces bizarres sur le corps d’Henry ». Yana ne veut pas se morfondre en larmes. Elle doit enquêter et décide de partir dans ce cimetière où des choses étranges se passent. Mais l’orage grogne. Un terrible éclair s’abat sur une branche qui tombe sur la jeune fille. Elle meurt sur le coup. Quand elle se réveille, une seule obsession l’anime : poursuivre les recherches. Sur le chemin, une demoiselle vient à sa rencontre. Avec simplicité et gentillesse, Mei lui révèle que maintenant elle est devenue un fantôme. L’idée ne la dérange pas outre mesure. Un seul objectif compte : retrouver son père. Aider de ces nouveaux amis, ils suivent des pistes qui leur demande d’aller affronter la terrible reine qui contrôlent les loups-garons et les trolls. Une clé est censée donner la vie éternelle et il lui faut absolument. Pour cela, elle est prête à tout, quitte à éliminer tout ceux qui se mettent sur son chemin. Par chance, la fine équipe solidaire vont montrer leurs talents pour y échapper. Des éléments des plus importants vont apparaître et la clé de tout le mystère va se révéler. Du moins, c’est ce qu’ils croient

Qui a dit qu’il n’existait pas de bonnes bd jeunesse avec des énigmes, des fantômes et des gens mal-intentionnés? Ils disent cela car il n’ont pas encore rencontré Yana. Une jeune fille qui après la mort de sa mère puis de son père cherche des réponses. Cela l’a mené dans un cimetière et un rendez-vous avec la faucheuse. Ainsi toute la famille est au même niveau et en plus dans le même endroit. Une façon d’aborder la mort de façon drôle et avec du suspens. Pas de larme et pas de tristesse pour tous ceux qui ont disparu. Cette forme de fantôme permet au contraire de rencontrer d’autres personnes, de créer des liens et de faire les choses qui n’étaient pas possible de leur vivant. Une approche assez originale surtout avec une adolescente comme personnage principale. En plus, grâce à son changement d’état, elle rencontre des personnages très différents avec une samouraï, un indien, un vampire, un crâne… Une vraie équipe comme elle n’en a jamais eu avant. Donc aucun aspect macabre dans ce récit. Eric Pape trouve le parfait équilibre entre enquête policière et amitié. De son côté, Silvio Speca affirme son style graphique très particulier et très à propos. On se rapproche de l’univers de la série « Courtney Crumrin » avec le travail des nuances de noir. Même si, ici on constate des couleurs douces qui contribuent à l’étrangeté.

Une histoire intrigante qui saura titiller votre curiosité pour en savoir plus.

3 réflexions sur “Yana et le tombeau de pierre de lune – Tome 1 – Eric Pape et Silvio Speca

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 250 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Challenge lecture 2019 – 260 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  3. Pingback: Bilan culturel – Décembre 2019 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s