Juliette à Londres – Tome 3 – Lisette Morival et Emilie Decrock

Les voyages forment la jeunesse. Ce n’est pas Juliette qui dira le contraire. Vous voulez savoir pourquoi?

Pendant les vacances scolaires, elle doit accompagner sa mère dans ces déplacements de journaliste. Une fois de plus, Juliette quitte le Canada pour aller passer quelques jours dans une capitale. Ce n’est pas n’importe laquelle. Après Paris, New-York, c’est au tour de Londres. Sa mère va faire une interview de son idole, le grand magicien Luc Langevin. A cette nouvelle, elle décide moins trainer des pieds. Puis une fois sur place, le duo loge chez une ancienne connaissance qui a quatre enfants en bas âges. Une occasion pour Juliette d’apprendre à s’occuper des banbins. Une expérience qui pourra lui servir de retour chez elle pour gagner un peu de sous.  Ce n’est pas toujours facile mais elle arrive à s’en sortir haut les mains. A côté, sa mère en profite pour lui faire découvrir Londres avec tous ces trésors. Impossible de ne pas être charmé par les bijoux de la couronne, le fish and chips, le thé, la Reine, les bus à double étage, Piccadilly Circus… Cela en fait des choses à raconter dans son journal et à ses amis.

Lisette Morival s’inspire des romans jeunesses de Rose-Line Brasset pour donner naissance aux aventures de Juliette. La couverture annonce tout de suite l’ambiance. Des couleurs vives, une adolescente belle et mince dans une ville étonnante. On voit une adolescente qui n’a pas confiance en elle et qui découvre ces compétences. Un charmant message qui peut parler à des jeunes demoiselles qui se cherchent. Toutefois, tout semble idyllique dans ce monde. Les personnages sont beaux, minces, en bonne santé et tout leur réussi. Les quatre enfants qui ont une nounou sont tous mignons et en général tout gentil et sage. Tout réussi à notre Juliette même monter sur scène avec son idole, le vrai magicien Luc Langevin. Est-ce vraisemblable? Assez peu. On nuance quand même la perfection car derrière cette façade toute jolie se cache des informations réelles. Telles celles sur les bâtiments phares de la capitale anglaise. Et aussi, la scénariste nous montre une société en mouvement qui ose défiler dans la rue pour dénoncer la précarité. Elle n’oublie pas de présenter un autre aspect de ces mini-révoltes avec des casseurs qui profitent de l’occasion. Entre onirisme avec la présence de magie et réalité, notre héroïne trouve les chemins de l’épanouissement et de l’émerveillement.

Une série pour ado positive, joyeuse et pleine de tendresse qui donne envie de voyager. Une série à suivre.

2 réflexions sur “Juliette à Londres – Tome 3 – Lisette Morival et Emilie Decrock

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 250 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel – Décembre 2019 | 22h05 rue des Dames

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s