Pepper et Carrot – Tome 3 – L’Effet papillon – David Revoy

Un jour, elle aussi sera une grande sorcière et sera connue de tout le monde. Mais en attendant, il faut apprendre, échouer et avancer. Va-t-elle pouvoir y arriver ?

Lors du grand championnat des sorcières, elle aimerait tant être dans l’arène pour montrer l’étendue de ses talents. Mais elle ne maîtrise pas assez ces dons pour y aller et faire quelque chose d’éblouissant. Alors pour l’instant, elle se contente d’être dans le public avec une zapette. L’innovation est que cette année chaque personne dans le public à le droit de voter pour la participante. Si on a aimé, bouton vert et la sorcière gagne 100 point et si l’on n’aime pas, bouton rouge et la sorcière perd 100 points. Une référence aux émissions de téléréalité qui plaît à tant de gens. Ce choix de pouvoir mettre ou retirer des points m’évoque une polémique d’il y a quelques années. Est-ce que c’était moral de voter contre quelqu’un ? Le CSA a tranché à trancher pour des votes que pour des valeurs positives. On insiste les téléspectateurs à soutenir une personne et non pour l’évincer. Une perte financière pour les chaînes privées car le négatif est toujours plus rentable.

Dans la bd, les personnages sont heureux de cette proposition. Une occasion de faire de l’humour quand une sorcière suite à une prestation ratée brûle ces affaires. Le public est ravi de voir une demoiselle presque nue. Le ton est donné. Ici c’est légèreté et bonne humeur garantie. Les jeunes lecteurs seront contents surtout que les dessins et les couleurs par ordinateur trouve un parfait équilibre pour l’aspect merveilleux. Toutefois, les petites histoires qui se suivent évoquent une publication en ligne où il n’est pas nécessaire de faire un récit construit et suivi. Le travail de David Revoy est en grande partie subventionné par des dons de lecteurs en ligne qui soutiennent sa créativité. Ce choix explique peut-être le résultat. J’ai trouvé ce tome moins recherché et moins drôle que les précédents. L’espièglerie de notre sorcière laisse plus place à une jeune fille qui se cherche. Elle reste un personnage attachant avec ces copines, ces enseignantes et son chat. Mais il manque un peu de poussière magique pour en faire une bd qui vaut le détour. Toutefois, cela ne m’empêchera pas de me plonger dans la suite car l’univers construit est très séduisant.

Une sorcière qui manque encore de caractère pour s’affirmer dans le monde de la magie. Mais je ne doute pas que bientôt, elle deviendra quelqu’un d’incontournable aussi bien par son talent que son humour.

Une réflexion sur “Pepper et Carrot – Tome 3 – L’Effet papillon – David Revoy

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 250 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s