Magic 7 – Tome 6 – Le village des damnés – Kid Toussaint, Kenny Ruiz et Noiry

Après de nombreux rebondissements, ils se retrouvent ensemble. Qu’importe si certains prédisent qu’ils mettront le chaos sur le chemin, il faut qu’ils attrapent le démon qui s’est enfuit. Sont-ils assez fort pour l’affronter ?

On leur avait dit, lorsqu’ils sont tous ensemble, le malheur s’abattra sur leur chemin. Et il risque de le croire lorsqu’ils s’arrêtent dans ce village de damnées. Le démon ne peut être que là au vu du comportement étrange des habitants. Mais ce n’est pas la seule chose bizarre. Les pouvoirs magiques vont être interchangés. Difficile de maîtriser quelque chose que l’on ne connaît pas. Cela ne les empêche pas de poursuivre Jezebel car il faut mieux qu’elle retourne d’où elle vient. Heureusement qu’ils sont courageux et qu’ils peuvent compter sur leurs amis. Les adversaires se montrent très variés, tenaces et très déterminés. Deux de notre fine équipe vont être gravement blessés. On nous le dit assez souvent, l’un d’entre eux va mourir. Est-ce le moment où tout va se jouer ? Non, c’est un autre jeu qui se met en place. Le mage montre enfin son visage et il a un objectif très clair : leur nuire. « Vos pouvoirs ne sont pas un don. Ils sont une malédiction ». En fallait-il plus à Léo pour abandonner ?

Un enthousiasme sincère se faisait en retrouvant la suite des aventures de Magic 7. Il faut dire que Kid Toussaint à l’art et la manière de construire du suspens. Petit à petit, il nous dévoile les personnalités des adolescents qui doivent faire face à leurs suspicion, à leur famille et à leurs amis. Sont-ils du côté du bien ou du mal ? La frontière est assez floue pour qu’aucune vérité puisse en émaner. Alors il construit des mystères, des énigmes complexes d’où quelques faits apparaissent. Le doute de leur véracité s’impose. Ce tome avec ces combats contre dinosaure, morts-vivants et même des habitants envoutés montre la complexité de leur situation. Une façon d’explorer d’une part les tempéraments qui s’affirment et leurs dons qui peuvent prendre de l’ampleur. Kenny Ruiz met au service son talent de dessinateur pour nous proposer des mises en scène explosives, rompant sans scrupule le classicisme avec des casses bien droites et alignées. Quand Milo est attaqué par des zombies, le personnage est dans un rond et tout autour avec des lignes en forme d’étoiles où l’ont voit les monstres s’approcher. Une sensation d’étouffement se créée. Un très malin jeu de structures qui donnent tout le dynamisme à l’histoire. Et enfin, Noiry qui conserve la même gamme de teinte que les tomes précédents. Cela ne l’empêche nullement de contribuer à cette fougue et cette énergie qui se dégagent. Bref, tout se lit avec plaisir amplifiant la curiosité pour savoir ce qui va se passer par la suite. C’est avec impatience que je vais aller me plonger dans le tome 7.

Un nouveau récit passionnant mêlant magie et psychologie pour nous faire apprécier encore plus les personnages. Vont-ils réussir à trouver un équilibre suffisant à leur bien-être ?

2 réflexions sur “Magic 7 – Tome 6 – Le village des damnés – Kid Toussaint, Kenny Ruiz et Noiry

    • il est différent des autres avant mais bien construit. Je trouve que la série ne prend pas les enfants pour des démeurés et que même les adultes trouvent leur compte.

Répondre à belette2911 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s