Comment j’ai arrêter de manger les animaux – Hugo Clément

On vous l’a répété : « il faut manger de la viande au moins 5 fois par semaine ». Mais est-ce vraiment indispensable? Hugo Clément va vous démontrer que se nourrir différemment est possible.

Je suis allée voir une nutritionniste pour apprendre à manger mieux. Quand on vit avec une allergie alimentaire, on essaie de trouver un confort de vie. Mais quand elle me dit de façon catégorique qu’il faut impérativement manger au moins 5 fois de la viande et 2 fois du poisson par semaine, je deviens septique. Cela fait des années que je mange maxi deux fois par semaine poisson ou viande et je n’ai aucune carence. Je lui signale et j’ai le droit à une remarque en me disant que l’on a pas fait tous les examens. Mon médecin généraliste dément. Alors je décide de partir en quête d’information et là je découvre « Comment j’ai arrêté de manger des animaux ». Sans aucune hésitation, je prend le livre pour le dévorer. Je ne m’attendais pas à prendre une telle claque. Le premier livre du journaliste Hugo Clément me met un uppercut, un coup de poing au ventre et je suis KO.

Je me doutais bien de l’énorme industrie derrière le monde de la viande. Mais là, vous avez les chiffres, les explications, le fonctionnement du modèle économique…. Comment rester insensible à ces faits? Impossible. On produit à outrance dans le non respects ni de l’animal, de l’homme et de la nature. On gâche tout pour produire plus toujours moins cher et surtout moins bon. Pourquoi tolérer les usines à animaux, modifier génétiquement pour être plus rentable? Comment résister à des steaks ou des saucisses à prix cassés? On oublie si facilement que derrière un nugget on trouve un poulet ou derrière un cordon bleu un veau. Pourrions-nous les manger sans l’occulter? Les poissons ne sont pas en reste avec la pêche à outrance, la destruction du milieu naturel, l’élevage où on les nourrit avec de la viande. Si vous doutiez de la véracité des faits, vous allez être convaincus. Tout est vérifiable avec des sources officielles.

Il parle aussi de sa vision personnelle. Car il ni a pas si longtemps, il aurait rie au nez à celui qui lui aurait parlé de devenir végétarien. La prise de conscience s’est fait autrement et à force de mener son enquête, il s’est auto-convaincu. Tout était là, devant lui. Pourquoi garder tout cela pour lui? Moralement, il ne peut pas. Avec passion, investissement et humour, ce jeune homme curieux de la vie, nous guide dans la noirceur de l’univers de la viande et de poisson. Mais attention, parfois, vous risquez d’avoir besoin d’une pause pour respirer. Certains chapitres risquent de vous écoeurer toutefois il ne faut pas s’arrêter. Pas de pipo que la vérité. Quand enfin vous arrivez sur la fin, vous ne pourrez que prendre une décision : j’arrête la viande.

Si vous vous interrogez sur le bien fondé de la consommation de viande ou de poisson, vous trouverez des pistes de réflexion. Cependant, n’oubliez pas vous ne ressortirez pas indemne de cette lecture.

10 réflexions sur “Comment j’ai arrêter de manger les animaux – Hugo Clément

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

    • il m’a convaincu d’arrêter. Mais comme j’ai une maladie alimentaire, il y a beaucoup de chose que je ne peux pas manger. Alors je mange encore un peu de viande mais c’est maxi une fois par semaine et cela peut être juste une tranche de jambon dans une quiche. Mais le livre te permet de vraiment appréhender la chaîne de la viande et cela a de quoi te dégouter autant au niveau humain que santé.

      • Le dégoût ne fonctionne pas avec tout le monde, j’en sais quelque chose ! C’est avant tout pour le côté écologiste que j’ai arrêté la viande, le reste est venu après.
        Une fois par semaine alors que tu ne peux pas tout manger, c’est déjà un très grand pas 😉

      • Le dégout est globale aussi bien sur l’optimisation de l’animal, le coup en agriculture, en eau, l’industrie, le rapport à l’animal… tous les maillons montrent l’absurdité de la situation.
        Mais je trouve qu’il est parfois difficile de ne pas manger de viande et poisson. Tu vas au restaurant c’est rare que l’on veille bien te servir que des légumes. Après les remarques des gens je gère mais les restaurateurs veulent vendre absolument de la viande pour justifier un prix. Et quand tu vas dans un resto végan on te mets dans ton assiette plein de crudités, de sauce bizarre. Je ne mets sans pas à l’aise car je ne mange pas de crudité. Trouver un juste milieu est difficile. Comment gères-tu le fait de ne plus manger de viande?

      • Comme je mange de tout en terme de légumes, crudités, féculents, légumineuses, etc., je n’ai pas de problème. Quand je veux une pizza, je vais dans des lieux végé et/ou végan comme Hank Pizza (Paris). Après, c’est vrai que quand je vais au restaurant, ce sont toujours des lieux où sont proposés au moins un ou deux plats végétariens, comme des lasagnes végétariennes par exemple (souvent avec des aubergines, du fromage…). C’est plus simple de trouver des resto qui proposent du végétarien que du végétalien. Une fois, je suis allée dans un resto en Bretagne qui ne proposait aucun plat végé, et j’ai demandé si c’était possible et ils m’ont servi une assiette avec tous les accompagnements (légumes, féculents et légumineuses, pour le coup).
        Il y a quelques semaines, j’ai goûté une boulette de viande, un peu pour faire plaisir et parce que j’avais envie de me rappeler du goût, mais en fait j’ai pas plus aimé que ça alors qu’avant j’adorais.

      • tu t’es habituée du goût sans viande. Et ce n’est pas étonnant que tu n’as pas aimé. Je ne mange plus d’épices depuis une dizaine d’année, un peu de poivre ou autre me paraît très agressif
        .

  2. Pingback: Bilan culturel mai/juin/juillet 2019 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s