Hamish MacBeth dans Qui prend la mouche – Tome 1 – M.C. Beaton

Tout semble paisible dans le petit village de Lochdubh. Le policier Hamish Macbeth pensait pouvoir rester tranquille et vaquer à ces occupations. Mais voilà qu’un corps est retrouvé. Qui a pu faire cela ?

M.C. Beaton commençait peut-être à s’ennuyer avec son personnage à grand succès : Agatha Raisin. Alors elle a décidé de laisser cette mégère grognon de côté pour créer un nouveau personnage totalement différent. En gardant le même style d’écriture, elle donne naissance à un policier rouquin, pas trop malin, très calme, qui vit en plein cœur d’un endroit perdu en Ireland. Le village de Lochdubh possède peu d’habitants. Ainsi son quotidien est assez tranquille. Il possède un franc parlé et manque un peu d’humour ce qui ne plaît pas toujours. Tout comme sa façon de s’inviter chez les gens, de prendre un café à l’œil… Le plus gros de son travail est d’aller surveiller les poivrots qui sortent du bar. Un rythme de vie qui lui suffit largement. En plus, il y a des vues sur une charmante jeune femme, Priscilla Hal. Le souci est qu’elle est d’un niveau social beaucoup plus élevé que lui. Peut-il espérer un mariage entre eux ? Une trame de suspens qui mérite plusieurs tomes pour trouver une réponse.

Le cadre est posé et là tout est possible. Mais attention, pas de précipitation pas de monter d’adrénaline. On reste assez calme comme dans Agatha Raisin. La nature étant assez généreuse, une école de pêche a ouvert ces portes et sa renommée dépasse les frontières écossaises. D’ailleurs, lors des stages, des anglophones viennent aussi bien d’Angleterre que des Etats-Unis. La pêche à la mouche n’est pas un sport facile et certains n’hésiteront pas à tricher pour se faire mousser. Un prétentieux aurait pu faire l’affaire. Sauf que Lady Janes Winters connaît les secrets de tout le monde et créée une ambiance électrique. Pour la peine, son cadavre sera vite retrouvé dans la rivière. La question se pose : Qui est le meurtrier ? Les possibles coupables ne manquent pas. L’enjeu est trop important pour qu’un simple policier mène l’enquête. Trois policiers de la ville ont l’habitude des meurtres et ne doutent pas résoudre cela en un coup de cuillère à pot. Bien entendu, les langues se délient plus facilement à un local. Hamish arrive à tirer des conclusions et trouve celui qui avait le plus de raison de tuer cette vipère. Qu’il est fort ce policier de campagne quand même. Il va pouvoir enfin retrouver sa tranquillité de vie.

Un roman policier très léger et surtout pas prise de tête. On n’est jamais ennuyé par trop d’informations ou par un rythme trop dense. Prendre son temps reste le mot d’ordre que cela soit pour le lire ou soit pour le développement de l’intrigue et sa résolution. Un excellent moyen de se vider la tête simplement et efficacement. En plus, même si le livre paraît épais, pas d’inquiétude. La police assez grosse permet ainsi aussi bien au sénior de pas prendre leur loupe que des soucieux des pavés : tout est prévu pour vous. Et puis si vous commenciez à en avoir marre de Londres avec Agatha Raisins vous serez ravie d’aller prendre un bol d’air en Ireland. Vous profiterez des descriptions de nature, d’animaux, de paysage… Sans oublier bien entendu un petit meurtre sympa histoire d’épicée un peu le récit.

Vous l’aurez compris, avec Hamish comme héros, vous aurez l’aventure modérée et la tranquillité de la nature.

2 réflexions sur “Hamish MacBeth dans Qui prend la mouche – Tome 1 – M.C. Beaton

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 200 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel mai/juin/juillet 2019 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s