Love Hina – Tome 3 – Ken Akamatsu

Tout partait bien dans la réussite du concours pour Todaï pour Keitaro que Naru. Mais voilà que les résultats tombent et tous les espoirs s’écroulent. Quel avenir pour notre duo d’amis ?

Que de sacrifices pour passer un concours permettant de passer celui de la fameuse université de Todaï. Malgré tout ce travail Keitaro et Naru échouent tous les deux. Ils sont dévastés par cette nouvelle. Lui il a déjà échoué deux fois, alors pour elle ce n’est qu’une fois de plus. Pour Naru qui a tellement investi de temps, c’est une autre histoire. Elle n’a pas pu faire partie d’associations étudiantes, n’a pas créé de lien avec d’autres élèves car son temps se résumait à préparer son concours. Au final que lui reste t-il de ces deux années de travail d’arrache-pied ? Juste de la déception et de l’amertume. Après un tel échec, un besoin de se changer les idées devient vital. Le hasard voulut que Keitaro eu la même envie qu’elle, au même moment et en plus au même endroit. Après s’être très longtemps chamaillé, ils se rendent compte qu’ils sont très attachés l’un à l’autre. Surtout depuis qu’ils ont rencontré Mutsumi, qui se trouve aussi maladroite que Keitaro. Quelque chose est-il en train de se créer entre eux ? Ce n’est pas du tout du goût de Naru. Est-ce l’amour qui l’a rendu jalouse ? Comment pourrait-elle aimer un tel crétin ? Il va falloir peut-être qu’elle embrasse le crapaud pour savoir s’il va se transformer en prince.

Ken Akamatsu nous propose un nouveau rebondissement. En effet, je pensais que l’intrigue autour de la question si Naru est la petite fille de l’université durait toute la série. Et bien, perdu, elle lui avait que ce n’était pas elle et pour mémoire elle a quelques années de moins. Elle n’aurait pu tenir une telle promesse à 2 ans. Alors est-ce que c’est la fameuse Mutsumi est la petite fille en question? Elle a le même âge de Keitaro, semble aussi peu douée et doit rentrer à l’université pour tenir une promesse. Etrange coïncidence? Nous en saurons plus dans les prochains tomes. Peut-être que la tortue qu’elle leur a offerte était symbolique de quelque chose. Ce tome diffère de deux précédents car il est plus orienté autour des deux personnages principaux. Ils apprennent à se connaître dans un contexte qui n’est plus celui de la pension. Ils auraient pu en découvrir plus sur chacun mais toutes les autres pensionnaires arrivent. Est-ce le début d’une idylle? Vont-ils pouvoir trouver l’intimité suffisante pour construire un couple? Un défi de taille les attend. Vont-ils arriver à le relever?

L’amour pointe le bout de son nez par des chemins bien particuliers. Va t’il triompher?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s