Les enfants de l’été – Bienvenue en centre de loisirs – Milena

Milena a hâte d’être cet été afin de profiter de festivals avec les copines. Un seul problème : trouver de l’argent pour tout organiser. La solution est simple : dégoter un petit boulot. Va t’elle y arriver?

Après avoir fumé quelques cigarettes qui font rire, Milena et ces deux amis ont décidé d’aller profiter de festivals. Elles pourront s’amuser sans avoir leurs parents sur le dos. Comment faire? Pas le choix, cet été il va falloir travailler. Mais où? La plupart des jeunes travaillent dans les usines du coin. Elle ne veut pas s’y résoudre. Après une discussion avec sa mère, un autre projet se profile pour elle. En passant son BAFA, elle pourra s’occuper d’enfants. Son premier stage est une révélation. Même si au début elle hésite, très vite elle prend ces marques. Les enfants l’adoptent. D’ailleurs, ils n’hésitent jamais à lui réclamer des dessins pour faire des coloriages. Elle s’applique pour chacune des demandes même si on lui réclame souvent des princesses. Les journées se suivent et ne se ressemblent jamais. Il faut proposer des activités différentes et s’occuper de chacun. La surveillance est d’autant plus accrue quand un enfant à des allergies particulières comme aux haricots par exemple. Car au besoin, elle doit réagir tout de suite. Maintenant, elle maîtrise les pipis et les cacas que les enfants font sur eux en dormant ou pas. L’air de rien, son attachement à ces petites têtes blondes devient sincère. Quand on lui redemande de revenir pour les prochaines petites vacances, c’est avec plaisir qu’elle accepte.

Au début, Milena s’occupait d’enfant pour se payer des vacances comme racontée dans la bd. Puis c’est devenu un moyen de subsistance pour développer des projets à l’école des beaux-arts. Des enfants, elle en a rencontré en pagaille et cela donne un bon substrat pour écrire des histoires. A l’école de bd en Belgique, les professeurs l’ont incité à pousser la réflexion graphique sur ces petites aventures avec les enfants. Après de nombreux échanges avec des professionnels du secteur, la dessinatrice corrige les petites choses et donne naissance alors à un récit auto-fictionnel : « Les enfants de l’été – Bienvenue en centre de loisirs ». La première bande dessinée de Milena sort dans les librairies. L’artiste affirme sa touche très personnelle avec un dessin aérien et simple. Pas besoin de définir des cases avec des traits noirs et pas besoin d’appliquer les couleurs avec application. De toute façon cela ne sert pas à donner plus de cohérence. La lecture se fait plus confortable et moins restrictive. La mise en page donne un côté vraisemblable et chaleureux faisant que l’on tourne les pages avec plaisir et sourire. On ressent l’affection que porte Milena a ces enfants. Elle n’oublie pas de parler de ce qui l’entoure comme les collègues de mauvaise foi ou les parents qui dénigre les soucis de leurs enfants. Mais en général, se sont des passionnés et de gens bienveillants qui s’occupent de ces boules d’énergie qui demandent de l’attention et de l’affection.

Un ouvrage qui devrait rassurer les parents et faire sourire tous ceux qui s’occupent d’enfants.

2 réflexions sur “Les enfants de l’été – Bienvenue en centre de loisirs – Milena

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 150 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel mai/juin/juillet 2019 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s