Princesse aime Princesse – Lisa Mandel

Quand l’amour entre dans votre vie sans frapper, on est prêt à tout pour le retenir. Il va falloir à ces deux femmes du courage car les obstacles vont être nombreux à leur bonheur. Mais à cœur vaillant, rien d’impossible.

Végétaline de Brillance a tout juste 16 ans et ne sort jamais de sa chambre. Elle est alitée dans son lit avec des perfusions. Tous les adolescents du coin la connaissance car les soirées organisées en son nom sont fabuleuses. Codette qui vient tout juste d’emménager, est invitée par sa cousine Fathia à assister à l’une de ces soirées. La soirée avançant, l’alcool coulant à flot, l’adolescente se trouve contrainte de relever un défi. Il faut qu’elle aille embrasser Végétaline sur la bouche. Après un moment d’hésitation, elle se faufile dans l’immeuble jusqu’à trouver la chambre de la demoiselle. Elle est au début surprise de découvrir une jeune fille toute maigre, triste, coincée dans son lit. Un défi est un défi et la demoiselle est assez jolie. Doucement, elle avance et elle l’embrasse.

Quelque chose de magique vient de passer. La flèche de Cupidon ne vient pas de toucher un cœur mais deux.  Un moment d’émotions de courtes durée car les vigiles vont mettre dehors la clandestine. Mais trop tard l’Amour a parlé. Chacune de son côté va tout mettre en place pour se retrouver. Végétaline souffre terriblement mais le bien être que lui apporte Codette est étrange. Le mal n’est pas physique, pas de maladie qui se soigne avec des médicaments. Un mal psychique qui l’étouffe, qui l’oppresse un besoin de liberté se fait ressentir au cœur même de ces entrailles. La passion lui fait connaître l’identité de sa souffrance. Pour s’en débarrasser, il faut prendre les grands moyens. La clé du bonheur n’est pas très loin.

Lisa Mandel est une artiste de talent qui a de l’imagination à revendre. Et malgré, le titre, il ne faut pas s’attendre à une simple histoire d’amour lesbienne. Cela sera beaucoup trop simple. La reine de la frite se nomme Végétaline de Brillance, un prénom et nom pas du tout choisi au hasard. Les petites touches d’humour sont éparpillées un peu partout. Il faut bien installer un contexte assez loufoque et absurde pour entraîner le lecteur dans son délire de preuse chevalière sauvant son amoureuse. Il y a une autre intrigue loufoque dans l’histoire avec le fait qu’il retrouver un téléphone vidéo 3D que Kekuo a volé à son père, un ingénieux ingénieur. Le téléphone se trouve dans la tour de la terrible mère de Végétaline. Codette va aider les chercheurs à pénétrer dans l’immeuble, récupérer l’objet et fuir avec sa chérie. Pour cela, rien de tel que des tenus d’invisibilité, qui peuvent même passer au travers des matières. Les costumes sont du très haut niveau par rapport à leur aspect : référence à Bioman. Mais la cerise du gâteau n’est pas dans le vol et la course poursuite avec la sécurité. Ben, non on peut encore aller plus loin dans l’improbable. Lisa Mandel ne nous laisse jamais sur notre faim. Le dénouement est du très niveau d’étrangeté et d’étonnement. Vous n’auriez pas pensé à tout ce que Lisa Mandel pense. Elle ne se refuse rien et c’est ça qui fait son charme. Avec son dessin assez fin et imprécis, elle arrive toujours à nous happer dans une histoire impossible. Au début, on est dubitatif et après on devient accro. On veut tout lire Lisa Mandel qui ose la différence avec audace et humour.

Que vous aimiez ou non les histoires d’amour qui finissent bien, ouvrez cette bande dessinée. Vous allez découvrir que les façons de raconter des histoires peuvent prendre des chemins bien étranges. Attention vous risquez d’en redemander.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s