Giant Days – Tome 3 – John Allison, Max Sarin, Whitney Cogar, Jim Campbell et Lissa Treiman

Le quotidien n’est pas de tout repos pour Susan, Daisy, Esther, McGraw et Ed. Par chance, ils peuvent compter les uns sur les autres pour se soutenir dans les coups durs. Mais ils sont présents également quand il faut faire la fête. Et si on allait prendre des nouvelles de la petite bande de potes?

Ed pense se désintoxiquer d’Esther grâce à son investissement dans le journal de la fac. Mais c’était avant que le syndicat des étudiants leur bloque tout moyen d’expression. Il ne souhaite pas que le scandale explose que se sont des profiteurs et des pantouflards. Ce qui devait arriver arriva et le journal doit réfléchir à son avenir. Tout comme la relation entre Ed et Amanda qui se termine comme une éjaculation trop précoce. La rumeur cours dans les couloirs de la fac du petit souci d’Ed. Heureusement, qu’une ancienne amie d’Esther, très fêtarde débarque pour le we. Elle va lui permettre de reprendre confiance en sa masculinité. Une occasion également pour chacun de connaître ces limites car plus d’un ne vont pas résister à trop d’alcool et de danse. Susan va tester d’autres limites en montrant que l’organisation de l’élection d’un représentant étudiant n’est qu’une arnaque. Elle va consacrer tout son temps et sa raison à monter un plan foireux. La déception sera au rendez-vous car c’est une geek qui est choisie et non son candidat. Et McGraw décide de la quitter à cause de son côté narcissique. Son moral et son coeur se retrouvent brisés en des millions de morceaux. Un we entre filles dans la nature va leur remonter le moral. Du moins, c’est ce que l’on croyait car Esther a décidé d’arrêter la fac.

Quel plaisir de retrouver la bande de potes qui vivent un quotidien mouvementé. Pas besoin d’avoir des supers pouvoirs pour affronter les affres de la vie. Le costume moulant n’est pas nécessaire pour montrer le profit que certains se font sur le dos des autres ou pour avoir des peines de coeur. La vie à la fac suffit largement car il faut gérer les cours, les exams, les petits boulots, l’amour, les copines en galère. Entre investissement, doute et espoir, plus rien ne va et les émotions vont franchir les montagnes russes. Heureusement, les filles sont là pour se soutenir et s’insuffler une bonne dose d’amour sincère et bienveillant. Un pansement qui soulage du moins un temps. Susan va devoir se remettre de la séparation avec McGraw et il va falloir patienter pour cicatriser. Esther veut abandonner la fac. Que de rebondissements qui annoncent une suite pleine d’action et d’amitié. Les personnages semblent toujours aussi vrais et authentiques avec leur faiblesses et leur témérité. J’aimerais les rencontrer et prendre un verre avec elle. Bonne soirée garantie, surtout avec un petit verre d’alcool. Mais la seule certitude que j’ai, c’est que je serais ravie de suivre la suite de leurs aventures. Donc ce tome 3 n’est pas un adieu mais juste un au revoir en attendant le tome suivant.

Encore un tome réussi qui se dévore d’une traite sans que le sourire ne nous quitte un instant.

Une réflexion sur “Giant Days – Tome 3 – John Allison, Max Sarin, Whitney Cogar, Jim Campbell et Lissa Treiman

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 100 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s