Un jour Dracula – Loïc Clément et Clément Lefèvre

Comment aborder le harcèlement avec les enfants? Et si vous leur donniez à lire une bande dessinée? Loïc Clément et Clément Lefèvre ont collaboré pour raconter une histoire d’un petit garçon souffre douleur qui apprend à affronter cette difficile période.

Le nom de Dracula vous évoque bien des images. Mais connaissez-vous Dracula enfant? Je pense que non. Et bien lorsqu’il était petit à l’école on se moquait de lui car il a les yeux rouges, il possède des canines qui dépassent de sa bouche, il a la peau blanche, il a de bonnes notes et en plus, il est dispensé de sport. Rien de tel pour créer des jalousies chez certains qui profitent de leur mal être pour se venger sur les plus faibles. Violence physique, violence morale, rien ne lui est épargné. Il a de plus en d’appréhension pour aller à l’école chaque jour. Un jour, il a bien tenté d’aborder le sujet avec son père qui lui a dit qu’il fallait faire comme si cela ne l’atteignait pas. Mais ce n’est pas si facile. Puis un jour, les mauvais garçons ont dépassé les bornes et Dracula ne veut pas plus aller à l’école. Le docteur fait un diagnostic auprès du père. Ce dernier aime son fils plus que tout au monde et veut tout connaître de ce qui se passe à l’école. Quand Dracula raconte tout sans rien omettre, il se met dans une colère folle. Pour aider son garçon, il va tout faire pour développer sa confiance en lui sans oublier d’avertir le personnel de l’école. Ainsi tout va changer et Dracula pourra retrouver le plaisir d’apprendre en tranquillité.

Loïc Clément a décidé de choisir un sujet fort pour sa création bd jeunesse. Le harcèlement scolaire assez peu évoqué en littérature et encore en moins dans le 9ème art. Le sujet est très bien amené via un personnage fantastique : Dracula qui à l’image d’être fort et sans ennemi. Mais avant d’en arriver là, il a du prendre confiance en lui. Le cheminement du harcèlement est bien expliqué avec la variété des agressions possible. L’enfant décide de garder le silence et intériorise son mal-être. Il tente d’en parler à son père qui fait une réponse basique. Souvent les parents ne prennent pas en compte l’horreur que cela peut-être au quotidien à vivre. Quand il ouvre son coeur à un professionnel la parole donne des mots aux blessures. C’est ainsi que les problèmes peuvent être résolus. En effet, les tortionnaires seraient des enfants malheureux mais cela ne résout pas le problème de comportement. Grâce à la parole l’enfant va pouvoir aller mieux et les agressions vont s’arrêter. Il est dommage qu’à la fin de l’ouvrage ne soit pas communiquer des numéros verts adressés aux enfants afin de pouvoir parler de leur problème.

Le sublime graphisme de Clément Lefèvre avec des couleurs pastels rend la lecture très agréable. On s’attache au petit Dracula qui semble si fragile. L’univers des vampires est fabuleux avec le chat mort-vivant dont on ne voit que les os et la servante fantôme dans la maison familiale. La variation dans la taille des cases donne une vrai dynamique dans l’histoire. Un vrai régal pour les yeux de tourner les pages. Cela apporte du réconfort à lecture au vue du sujet assez sensible abordé. Les teintes rassurent sur l’histoire et permet de mieux s’identifier au personnage principal. J’applaudis la référence discrète à Mme Stocker, maîtresse de Dracula qui va tomber amoureuse de son père. Bram Stocker devrait ravie que son roman est fait tant d’émule.

Une très belle bande dessinée à mettre absolument à disposition des enfants. Une histoire qui pourra peut-être les aider les victimes de harcèlement ou aider à comprendre ceux de leur entourage.

Une réflexion sur “Un jour Dracula – Loïc Clément et Clément Lefèvre

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 100 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s