Le maître des livres – Tome 14 – Umihara Shinohara

La rose trémière est un lieu de partage, d’échanges et de rencontres. Une fois encore les bibliothécaires vont savoir piquer la curiosité des petits et des grands pour se poser des questions. Le pouvoir des livres est extraordinaire.

La patronne est toujours hospitalisée. Les bibliothécaires et les très fidèles lecteurs vont prendre de ces nouvelles. Myamoto partage des confidences avec elle. Il est soucieux en ce moment car son ex souhaite reprendre contact avec lui. Cette rencontre ne l’enchante guère car quand ils étaient ensemble, il lui mentait souvent. D’ailleurs, il s’interroge beaucoup sur le sens du mensonge. Un livre autour du sujet permet d’ouvrir une discussion avec le champignon et les autres personnes présentes. Pourquoi beaucoup ont le besoin de mentir?
Chacun propose une réponse par rapport à une référence à une nouvelle. Personne n’est totalement. Quand il prend un verre avec son ex, il se rend compte qu’il n’a jamais bien compris cette femme. Et lorsqu’elle se rend à la bibliothèque jeunesse qu’il fréquente, elle fait la rencontre de personnes qui veulent en savoir plus sur les raisons de son retour et de ces attentes. Une approche qui rend jalouse une certaine jeune séduisante bibliothécaire jalouse.

Mikoshiba lui est obligé de prendre une journée de congé, ce qui n’est pas pour lui faire plaisir. Mais il est cordialement invité à assister à un spectacle dans un collège de filles. Il retrouve les jeunes filles qui font des spectacles de marionnettes dans la bibliothèque. Elles sont très douées. Un hommage au final à ce que les bibliothécaires ont pu leur apporter en leur faisant découvrir la littérature jeunesse. Une prise de conscience du rôle important qu’il joue avec ces collègue. Au final, il n’a pas perdu sa journée.

Un tome un peu différent des précédents. On en apprend plus sur la vie privée de certains personnages même si c’est souvent grâce à un livre. Impossible de lire un tome sans avoir de nombreuses références à la littérature jeunesse du monde entier. Un bon prétexte à échanger ou ouvrir à la discussion que cela concerne le mensonge ou la rencontre d’un personnage qui exauce tout vos voeux. La transmission et le partage sont toujours au coeur de toutes les pages. Nous en apprenons enfin plus sur le seul adulte qui fréquente la bibliothèque sans enfant. L’amour souffle un vent de jalousie. Est-ce que des sentiments vont se révéler? Non, pas encore. Trop tôt et trop de pudeur. Peut-être est-ce une façon de garder le mystère jusqu’à la finalisation de la série? L’amour reste toujours en second plan. Le vrai plaisir reste celui de lire.

Un des meilleurs tomes de la série qu’il faut absolument lire. Les amoureux des livres et des sentiments seront comblés.

2 réflexions sur “Le maître des livres – Tome 14 – Umihara Shinohara

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 100 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel de Février 2019 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s