Giant Days – Tome 4 – John Allison, Max Sarin, Liz Fleming et Whitney Hcogar

La vie d’étudiante, ce n’est vraiment pas facile. Il faut gérer les cours, les ex, les potes, les copines et surtout le budget. Mais quand on est bien entouré n’est-on pas prêt à ton affronter ?

Esther après une rupture amoureuse difficile a décidé de quitter la fac. Elle retourne chez ces parents. Ils essaient de la convaincre de retourner à l’école et de finir son cursus. Elle s’y refuse et préfère prendre un boulot pour gagner sa vie. Mais le retour à la maison est rude. Revoir les anciens potes, s’ennuyer au boulot et après le boulot… est-elle prête pour ça ? Par chance, elle peut compter sur ces amis pour lui remettre du baume au cœur. C’est ok, elle revient à l’université. En plus, son retour se fait avec un nouveau défi à relever : trouver une maison pour faire une colocation avec ces deux meilleurs amis. Par chance, elles vont trouver de justesse mais maintenant il faut trouver l’argent pour les fins de mois. Esther est bien embêtée car ces parents lui ont offert comme cadeau de départ, le fait qu’elle n’allait plus avoir d’argent de poche. Af, ce n’est vraiment pas facile la vie d’étudiante.

J’avais beaucoup aimé le premier tome et j’apprécie tout autant ce quatrième tome. Les filles sont pleines de peps, de folie et de réparties. Quand tout va bien elles exultent et quand on leur brise leur cœur, tout s’effondre. Les situations rappellent forcément des choses que l’on a vécues. Elles font vraies et authentique ce trio de copines. John Allison arrive à rendre intéressant l’ordinaire, le quotidien. Pas besoin de monstres extraterrestres ou de super-pouvoirs pour prendre plaisir à tourner les pages. Le dessin de Max Sarin et les couleurs de Whitney Cogar sont vifs, dynamique et chaleureux. Sans oublier le travail de Diane Lecerf à la traduction qui rend l’histoire compréhensible pour les petits frenchies. Tous les ingrédients sont réunis pour en faire une série à laquelle il ne faut pas passer à côté et qui donne le sourire. L’humour est de rigueur à chaque page.

Des filles adorables que l’on rêverait à avoir comme copine. Alors à défaut, on passe un bon moment de lecture en leur compagnie.

Une réflexion sur “Giant Days – Tome 4 – John Allison, Max Sarin, Liz Fleming et Whitney Hcogar

  1. Pingback: Challenge lecture 2019 – 50 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s