Fragrances – Elodie Font et Elisa Gandolfo

Que connaissez-vous de l’univers du parfum? Une question qui peut paraître piège car vous allez penser à votre effluve préférée ou une odeur de quelqu’un de proche. Elodie Font va mener l’enquête et tout vous révéler. 

La journaliste Elodie Font décide de mener une enquête en compagnie de la dessinatrice Elisa Gandolfo. Elles ont cherché à comprendre le processus de fabrication des parfums. Alors direction Grasse, ancienne capitale mondiale de la parfumerie pour rencontrer un producteur de la rose de mai, du jasmin, de la tubéreuse, de l’iris et de l’acacia épineux. Constant Viale, véritable passionné met tout son coeur et son enthousiasme dans la culture des fleurs qui devient de plus en plus rare. Il apporte une autre vision du marché du parfum qui ouvre d’autres portes à franchir. Stéphane Picard est une personne indispensable sur le marché de l’odeur. Son métier ? Sourceur de matières premières. On pourrait le présenter comme une personne qui voyage dans le monde en quête de nouvelles odeurs comme le canarium madagascariense, l’ylang-ylang, le piri-piri… Une fois trouver il faut identifier les molécules pour les vendre aux parfumeurs. Dominique Ropion est nez et à son palmarès « La vie est belle » ou « Ysatis ». Pierre Dinand donne lui une image à ces fragrances en créant des bouteilles tels « Opium », « Eternity, « Obsession ». Les métiers autour d’un parfum sont très nombreux. D’ailleurs, Annick Le Guérier, historienne du parfum ne pourra pas dire le contraire. Elle souligne même l’importance de l’odeur rien que par le nombre d’expressions que nous utilisons. Le monde du parfum est d’une grande richesse. Qui l’aurait cru?

Voilà un livre qui nous met au parfum. La blague est facile mais l’exercice de bien racontée pouvait se révéler difficile. Toutefois, Elodie Font trouve toujours la juste mesure dans la quantité d’informations données. Juste ce qu’il faut pour bien comprendre la thématique du parfum en parlant de l’ensemble des intervenants. Les sujets sont assez nombreux et tous très bien abordés. Ainsi on découvre l’horticulteur, le chercheur d’odeur, le distillateur, le nez, le designer de flacons, la vendeuse sans oublier l’historienne. En finissant la bande dessinée on est heureux d’avoir appris des choses amenées de façon compréhensible. Cet apprentissage est aussi du au travail de l’illustratrice Elisa Gandolfo. Son dessin assez dynamique, imprécis donne une authenticité au fait que nous suivons une journaliste. Les couleurs assez chaleureuses, clairs apportent une douceur qui correspond à l’image du parfum. D’autant plus que nous voyageons entre la Provence, Tahiti, Paris avec les évocations que nous connaissons. On pourrait presque croire par moment sentir certaines effluves qui ont marqué notre mémoire.

Une bande dessinée documentaire très enrichissante que vous allez dévorer de la première à la dernière page.

4 réflexions sur “Fragrances – Elodie Font et Elisa Gandolfo

  1. Pingback: Challenge lecture 2018 – 300 chroniques livres | 22h05 rue des Dames

  2. Pingback: Bilan culturel décembre 2018 | 22h05 rue des Dames

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s